Le déploiement massif du premier vaccin antipaludique chez les enfants en Afrique subsaharienne et dans les zones à risque a été recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). C’était mercredi 06 octobre 2021. Ce vaccin nommé RTSS ou Mousquirix est efficace à 30% quand il est utilisé seul, soulignent des spécialistes.

 

Une étude scientifique publiée dans un journal de médecine a démontré que le paludisme tue chaque année 400 000 personnes dans le mondedont 94% sur le continent africain. Les victimes sont essentiellement des enfants de moins de cinq ans, indique le rapport. Il existerait plus de cent types de parasites du paludisme. Le vaccin RTSS ou Mousquirix cible celui qui est le plus mortel et le plus répandu en Afrique : le Plasmodium Falciparum.
Les résultats de ce vaccin portant sur plus de deux millions de doses ont prouvé que le vaccin était sûr et n’a pas d’impact négatif sur les autres vaccins de routine, ou les autres mesures de prévention du paludisme, entre-autres. “L’utilisation de ce vaccin en plus des outils existants pour prévenir le paludisme pourrait sauver des dizaines de milliers de jeunes vies chaque année”, déclare le directeur général de l’OMS.
« Dun point de vue scientifique, il s’agit d’une percée massive. D’un point de vue de santé publique, c’est un exploit historique », a déclaré Dr Pedro Alonso, directeur du Programme mondial de lutte contre le paludisme de l’OMS.
A noter que, les résultats de cette étude indiquent qu’au Mali 73% des cas de décès sont liés au paludisme.
« Il faut qu’on détrône le palu comme notre problème de santé », estime les responsables maliens du centre de recherche sur la Malaria. Cette équipe fait partie de ceux qui ont œuvré pour la découverte de ce vaccin contre le paludisme. Des recherches sont en cours pour ajouter d’autres vaccins souligne le Pr Alassane Dicko de l’unité de recherche clinique de Bougouni et Ouélésebougou.

Source : STUDIO TAMANI

MaliwebSanté
Le déploiement massif du premier vaccin antipaludique chez les enfants en Afrique subsaharienne et dans les zones à risque a été recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). C’était mercredi 06 octobre 2021. Ce vaccin nommé RTSS ou Mousquirix est efficace à 30% quand il est utilisé seul,...