La pharmacie populaire du Mali (PPM) a tenu la 87ème session de son conseil d’Administration le Mercredi 30 Mars 2021 à son siège sous les auspices du PDG Mamady Sissoko entouré des administrateurs.

Il s’agissait au cours de cette session de procéder à l’adoption du PV de la 3ème session extraordinaire, le contrôle des tâches ; l’examen du rapport d’activités 2020 et l’adoption du projet de budget 2021 ; l’approbation du plan stratégique 2021-2025 de la PPM ; et les divers.

Etablissement public à caractère industriel et commercial, la pharmacie populaire du Mali a pour mission principale l’approvisionnement, le stockage et la distribution des médicaments essentiels de qualité sur l’ensemble du territoire.

Prenant la parole, le PDG de la PPM, Dr Mamady Sissoko a indiqué que : « dans le contexte d’un environnement national et international marqué par la pandémie de la Covid-19, notre structure, malgré les difficultés bien entendu a su saisir les opportunités et en ont fait des atouts. C’est ainsi qu’après avoir renoué avec la croissance en 2019, la PPM s’est illustrée en 2020 par un chiffre d’affaires record de 18.857 020 903 FCFA, soit un taux de réalisation de 115% par rapport aux objectifs fixés. Cette performance dit-il semble renforcer notre lancée dans le sens du redressement de la société avec un résultat positif provisoire de 1 158 738 190 FCFA ». Ce résultat financier se traduit en terme d’indicateurs par des taux moyens de disponibilité : des médicaments du panier (83,33%) ; des intrants dialyse (100%) ; des intrants d’épidémie et catastrophes (85%), des dispositifs de campagne PF (100%), des intrants de paludisme 100% ; des kits de césarienne simple 97% ; et plus de 200.000 tests Covid livrés à l’INPS.

Malgré ses prouesses , des difficultés demeurent au sein de la structure qui entravent relativement sa performance .Il s’agit entre autres :  des difficultés d’approvisionnement des régions du centre et du nord du pays occasionnant des surcouts lors du transport des intrants ; les créances de la PPM très élevées de l’ordre de 16 milliards dont 13 milliards pour le compte du département de la santé ; des dettes fournisseurs,  conséquence du non recouvrement des créances s’élèvent à environ 16 milliards de FCFA à ce jour .

 A.Ouattara

SourceMalijet

MaliwebSanté
La pharmacie populaire du Mali (PPM) a tenu la 87ème session de son conseil d’Administration le Mercredi 30 Mars 2021 à son siège sous les auspices du PDG Mamady Sissoko entouré des administrateurs. Il s’agissait au cours de cette session de procéder à l’adoption du PV de la 3ème session...