Diéminatou Sangaré, ministre de la Santé et du Développement social, s’est rendue au CHU du Point G le  vendredi 17 septembre 2021  pour  s’assurer de  la mise en marche de 10 appareils  de dialyse.

Ces  appareils de dialyse  sont obtenus grâce à l’engagement du président de la transition et du Premier ministre pour faciliter les séances d’hémodialyse des patients  souffrant d’insuffisance rénale chronique. Dr Ibrahima  Dembélé  de l’Association des malades dialysés du Mali a remercié la ministre lors de cette visite.

Le major de l’unité d’hémodialyse, Abdoul  Dembélé, s’est réjoui également de l’installation de ces appareils qui, selon  lui, vont réduire la souffrance des patients et améliorer leurs conditions de travail. A  l’en croire, avant l’acquisition de ces appareils, il n’était plus possible de recruter de nouveaux malades par manque d’appareil de dialyse. Surtout quand on sait qu’une soixantaine de malades déjà inscrite sur la liste  d’attente attendait leur première  séance de dialyse. Avant de poursuivre qu’une autre difficulté majeure était la réduction  d’une séance de dialyse de 8 heures  d’horloge (en temps normal) à 4heures par patient.

Mme Diéminatou Sangaré a une fois de plus fait savoir aux agents de CHU du point G que tant qu’ils travaillent mieux, leurs conditions  s’améliorent et tout le monde y trouvera son compte.

Fatoumata Fofana

Source: Tjikan

MaliwebSanté
Diéminatou Sangaré, ministre de la Santé et du Développement social, s’est rendue au CHU du Point G le  vendredi 17 septembre 2021  pour  s’assurer de  la mise en marche de 10 appareils  de dialyse. Ces  appareils de dialyse  sont obtenus grâce à l’engagement du président de la transition et du...