En Afrique noire, particulièrement au Mali, l’argile blanche, appelée kaolin, en Bambara (bôgôni) est beaucoup consommée par la gente féminine au point que certaines sont devenues dépendantes de ce produit qui peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé, surtout des femmes enceintes qui sont les plus accros.

A Bamako, comme dans toutes les localités du Mali, le kaolin se vend comme des petits pains auprès des jeunes filles ou les femmes d’un certain âge qui s’adonnent à sa consommation à cœur joie.

« J’ai commencé à consommer le kaolin à ma première grossesse, il y a de cela 22 ans. Et depuis, je ne m’en passe plus. Il m’arrive d’en consommer pour 100 FCFA par jour. Malgré la mise en garde de mon mari, je me cache pour en consommer. Je sais que c’est nocif pour la santé, mais je ne sais pas comment, mais je suis comme prise au piège », témoigne une dame sous l’anonymat.

Souvent, la dépendance est très forte malgré les efforts, elles n’arrivent pas à décrocher :

« J’avais une amie qui consommait bien l’argile blanc et petit à petit, elle m’a entraîné dedans. Mais aujourd’hui, je le regrette réellement, car j’ai dû faire une intervention chirurgicale à cause d’excès de consommation. Malgré l’interdiction des médecins, j’en achète souvent même si c’est pour sentir l’odeur », confie Kadja une jeune dame.

Selon le Dr Bagayoko, médecin au CHU de Gabriel Touré, la forte consommation de l’argile blanche est causée par une anémie que les gens ignorent souvent « quand une personne a tendance à avoir envie de consommer de l’argile, c’est qu’elle est anémiée. En général, ce sont les femmes enceintes qui développent plus cette envie, car elles soutiennent que le kaolin fait passer les nausées », a-t-elle fait savoir.

« Ces femmes ignorent que le fait de consommer le kaolin constitue un réel danger pour elles, mais également pour l’enfant qu’elles portent, car le kaolin neutralise le fer qui a un rôle essentiel dans le développement normal de la grossesse. La consommation du kaolin peut provoquer une malnutrition chez la femme enceinte, conduisant à un retard de développement cérébral, l’enfant peut être trop petit, faible et moins résistant, souvent l’enfant peut même mourir », conclut notre interlocutrice.

Toutefois, apprend-on, le kaolin a des bienfaits non seulement pour les peaux sèches et sensibles et pour les dents blanches, mais aussi en cas de gencives infectées et enflammées. Il serait également utile contre la transpiration, les fesses irritées des enfants et les douleurs d’estomac.

ADAM DIALLO

Source: Bamakonews

MaliwebSexualitéSociété
En Afrique noire, particulièrement au Mali, l’argile blanche, appelée kaolin, en Bambara (bôgôni) est beaucoup consommée par la gente féminine au point que certaines sont devenues dépendantes de ce produit qui peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé, surtout des femmes enceintes qui sont les plus accros. A Bamako,...