Seules les personnes vaccinées ou immunisées contre la COVID-19 seront autorisées à effectuer la umra (petit pèlerinage) à la Mecque cette année au cours de ce mois de Ramadan. L’annonce a été faite par le ministère du Hajj Saoudien dans un communiqué en date du 5 avril dernier. Il a fixé par la même occasion l’age limite des pèlerins étrangers au Hajj 2021 entre 18 à 60ans. Cependant, les responsables de la Maison du Hajj du Mali estiment que cette mesure n’est pas propice pour les pèlerins maliens.

La Umra ou petit pèlerinage à la Mecque cette année est conditionnée à la vaccination contre le COVID-19. La déclaration est du ministère Saoudien du Hajj. Elle a été confirmé par le docteur Abdoul Fatah Cissé, directeur général de la Maison du Hajj du Mali. « Les pèlerins qui doivent faire le Hajj ou la Umra  doivent être vaccinés des deux doses » dit-il tout en précisant qu’ils sont « en train de travailler pour respecter les rappels d’un mois ». Selon Dr Cissé, cette vaccination doit «  normalement commencer le 3 mai ».

Cependant, il estime que le quota habituel de pèlerins pourrait diminuer compte tenu de la situation de la pandémie. « C‘est le même quota que les 13323 pèlerins qui est reconduit pour 2021. Mais à cause de la décision des autorités saoudiennes, ce quota pourraot être réduit », explique Dr Abdoul Fatah Cissé.

En plus de la vaccination contre la COVID-19, les autorités saoudiennes ont décidé que « tous les pèlerins étrangers souhaitant se rendre à la Mecque cette année devront être âgés de 18 à 60 ans », la mesure a été confirmée par le directeur général de la Maison du Hajj du Mali.

Pour Dr Abdoul Fatah Cissé, ce dernier point « n’arrange pas le Mal». « Nous leur avons écrit pour demander de ramener l’âge à 70 ans. Nous attendons toujours leur réponse », a souligné Dr Cissé.

Le petit pèlerinage, suspendu en mars 2020 en raison de la pandémie du COVID-19, a repris timidement en octobre dernier avec des mesures de précaution.

Source : STUDIO TAMANI 

MaliwebReligionSanté
Seules les personnes vaccinées ou immunisées contre la COVID-19 seront autorisées à effectuer la umra (petit pèlerinage) à la Mecque cette année au cours de ce mois de Ramadan. L'annonce a été faite par le ministère du Hajj Saoudien dans un communiqué en date du 5 avril dernier. Il...