LUTTE CONTRE LE DIABÈTE

Un Nouveau Centre au service des diabétiques ouvre ses portes

Un nouveau centre d’écoute, d’assistance, de conseil et de suivi des diabétiques a ouvert ses portes. Dénommé « La Maison des diabétiques », le local a été inauguré, le samedi 7 mai 2022, à Bougouba, en commune II du district. Aux dires des initiateurs, le centre contribuera au changement de comportement des populations pour le maintien de leur santé. Et à la mise en œuvre d’importantes activités pour l’éradication du diabète au Mali.

 

Les travaux d’inauguration ont été présidés par le Ministre de Santé, Mme Diaminatou Sangaré, qui a été représenté par Imam Oumarou Diarra, ministre délégué auprès du ministre auprès du ministre de la santé.

Pour note, « La Maison des diabétiques » a été initiée par L’ONG Santé Diabète en partenariat avec l’ONG WALE et la FENADIM. Elle est un dispositif d’appui à la prévention et la prise en charge du diabète au Mali. Et elle dispose d’une équipe permanente et d’un réseau de patients pairs éducateurs issus des associations de patients atteints de diabète.

Représentant de la Fédération Nationale des Diabétiques (FENADIM), Karfa Maïga a affirmé que le nouveau centre représente une arme précieuse pour intensifier et diversifier les stratégies d’intervention. « Avec ce nouveau centre, nous comptons renforcer les capacités des organisations de la société civile, notamment les associations des patients atteints de diabète. Cela, pour leur permettre de jouer convenablement leur rôle dans l’éradication du diabète », a laissé entendre M. Maïga.

Selon les statistiques avancées par l’OMS, le diabète affecte aujourd’hui plus de 422 millions de personnes dans le monde, soit un taux de prévalence de 6,6%, représentant ainsi l’une des principales causes d’invalidité et de décès dans le monde. Une raison qui pousse continuellement les acteurs à s’impliquer davantage dans la lutte contre cette maladie.

Prenant la parole, le ministre Imam Oumarou Diarra a fait connaître que le diabète représente un véritable problème de santé publique. Car il est considéré comme la première cause d’amputation non-traumatique et une des premières causes de cécité. Selon lui, la lutte contre ladite maladie doit être effective. C’est pourquoi, il a exhorté toute la population, singulièrement les personnes présentant des facteurs de risque, à participer massivement aux ateliers d’information et de sensibilisation dans les maisons de prévention du diabète afin de faire barrière à la progression du diabète. Pour ce faire, le ministre a ainsi fait savoir qu’il existe quatre points focaux de la Maison des diabétiques implantés à Kayes, Ségou, Sikasso et Tombouctou. Ces différents centres offrent aux populations locales les mêmes services élargis qu’à Bamako.

Seydou Fané

 Source: Les Échos- Mali

MaliwebSanté
LUTTE CONTRE LE DIABÈTE Un Nouveau Centre au service des diabétiques ouvre ses portes Un nouveau centre d’écoute, d’assistance, de conseil et de suivi des diabétiques a ouvert ses portes. Dénommé « La Maison des diabétiques », le local a été inauguré, le samedi 7 mai 2022, à Bougouba, en...