Il n’y a pas eu de pain ce mardi (02/11/21) dans de nombreuses boulangeries de Bamako, constatent des consommateurs. L’État a exigé le maintien du prix de la baguette de pain à 250 FCFA. Mais le syndicat des boulangers n’entend pas respecter cette mesure. Ses membres, en grève, demandent d’abord la baisse du prix de la farine qui est actuellement en hausse. Les consommateurs invitent les deux parties à trouver rapidement un consensus. Des négociations sont en cours.

« Le problème du pain à Bamako, ce n’est pas facile. J’ai quitté jusqu’au quartier Badialan pour chercher du pain. Là-bas, toutes les boulangeries sont fermées », affirme une habitante de Bamako. Elle se dit désemparée. « La grève des boulangers ce n’est pas bon du tout », regrette un autre consommateur. « La plupart des maliens consomment du pain le matin. Si on ne le trouve pas, c’est un peu difficile », souligne un autre citoyen.

Pour rappel, le syndicat des boulangers avait augmenté le prix du pain de 50 FCFA lundi 01/11/21 à cause de la hausse du prix de la farine. Le gouvernement a ensuite demandé le maintien du prix du gros pain à 250 FCFA. C’est suite à cette décision que les boulangers ont entamé une grève pour demander la baisse du prix de la farine aussi. Mamadou Lamine Haidara est le président de la faîtière des boulangers et pâtissiers du Mali à laquelle le syndicat des boulangers fait partie. Il rappelle aussi que le rôle du syndicat des boulangers n’est pas de fixer le prix du pain.

La Direction Générale du Commerce et de la Concurrence et les équipes de brigades économiques des structures de la DGCC ont procédé ce mardi matin à la fermeture de certains guichets de boulangeries, boutiques et points de vente de pain. Elle reproche à ces derniers le non-respect des prix du pain. Quant au syndicat des boulangers, ses responsables n’ont pas souhaité réagir à nos différentes sollicitations.

A ce stade, rien n’a filtré des échanges qui ont commencé ce matin entre la fédération syndicale des boulangers et pâtissiers du Mali et la chambre de commerce.

Source: studiotamani
MaliwebSociété malienne
Il n’y a pas eu de pain ce mardi (02/11/21) dans de nombreuses boulangeries de Bamako, constatent des consommateurs. L'État a exigé le maintien du prix de la baguette de pain à 250 FCFA. Mais le syndicat des boulangers n'entend pas respecter cette mesure. Ses membres, en grève, demandent...