Le temps passant, l’intérêt est bien entendu une appropriation d’un riche legs, de souvenirs intarissables, mais surtout une reconnaissance à l’homme que tu fus pour Ton pays, l’Afrique et le monde par ton exemple d’humilité, de tolérance et d’écoute.

L’histoire dans sa marche inexorable et événementielle façonne des hommes dont le passage sur terre rend la vie de leur pe uple plus attrayante et plus attractive et ATT tu fus l’un de ceux-là.

Les souvenirs des bonnes actions qui accueillent plus de valeur que les objets précieux car ils resteront gravés dans les consciences et les cœurs.

DOGO ATT tu as conquis le cœur des hommes parce qu’étant au-dessus du lot commun avec un legs incommensurable laissé à la postérité, résultat de ce triptyque ; Humilité – Disponibilité – Ecoute qui te permettait d’entendre la voix des Maliens, surtout les plus démunis, de les écouter pour mieux identifier leurs attentes. Ceci renseigne de la bonne prégnance des enjeux de tous les mandats avec cette soif inaltérable de liberté et d’écoute.

Selon THALES de MILET : « la vie finit ; la gloire d’une belle mort ne finit jamais ».

Après que tu nous eus quitté, tu fus parrain du centre d’excellence EMIA et parrain d’une promotion de la faculté de Droit.

Qu’honneur encore te soit rendu !

Creuset de sagesse et visionnaire hors pair j’aime te citer tant après nos échanges je devenais moi-même humble et serein. Car en toi se trouvaient réunis ARISTOTE, DEMOSTENE, GHANDI, CONFICIUS tous ces grands hommes qui ont inondé le monde de leur lumière de sagesse, d’humilité et de tolérance.

Dans certaines de tes confidences tu disais : « après l’euphorie, l’exubérance d’idées et l’enthousiasme qui escortent le plus souvent l’accession à la magistrature suprême, le plus difficile est l’image que l’on laisse après le pouvoir ». Conseil ne sied mieux à notre Afrique aujourd’hui tiraillée, déchirée par la boulimie du pouvoir. Certains morts ont le privilège de profiter encore de la tendresse de ceux qui n’oublient pas ; qui ne renient pas le passé avant à leur tour de les rejoindre ; ceci nous ramène à la fatidique réalité : Nous ne sommes rien que de la poussière.

Mais toi ATT tu ne seras jamais poussière de l’histoire tant tu as marqué de façon indélébile l’histoire de ton peuple. Le bail de tout homme est à venir avec ce lieu et l’éternité est là pour être le témoin privilégié.

Toute ta vie consacrée à ton pays avec comme sacerdoce ce rappel du passé et je te cite à nouveau : « Tout malien est dépositaire et héritier du héroïsme de nos ancêtres dont il doit cultiver le souvenir, perpétuer les valeurs et les vertus ».

DOGO ATT dors en paix.

Fousseyni DIARRA

Pilote, Commandant de Bord à la retraite

Cité SICA – FASS MBAO – Dakar – Sénégal

Tél : 00221 33 853 00 48

Portable : 00221 77 165 27 44

WhatsApp : 00221 76 394 64 91

Source: L’Aube

MaliwebSociété
Le temps passant, l’intérêt est bien entendu une appropriation d’un riche legs, de souvenirs intarissables, mais surtout une reconnaissance à l’homme que tu fus pour Ton pays, l’Afrique et le monde par ton exemple d’humilité, de tolérance et d’écoute. L’histoire dans sa marche inexorable et événementielle façonne des hommes dont...