Dans une vidéo, la guérisseuse exceptionnelle de Kolia, Hadja Adissa Touré, en République de Côte d’Ivoire, a lancé un cri au président de la transition malien, le colonel Assimi Goïta, à propos des 49 militaires ivoiriens détenus au Mali depuis un mois. Elle supplie le président de la transition de libérer ces 49 militaires qui ne sont que victimes du jeu politique.

Détenus depuis le  début du mois de juillet dernier, l’affaire des 49 militaires ivoiriens est en phase de dépasser la patience de leurs frères et concitoyens. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, la guérisseuse ivoirienne, Hadja Adissa Touré,  a exhorté le  président de la transition du Mali pour leur libération. Elle l’a invité de jouir de sa faculté de militaire pour comprendre l’engagement des 49 militaires ivoiriens qui sont aussi ses frères d’arme. Un cri du cœur lancé à l’occasion d’une  prière avec ses fidèles lors de laquelle d’ailleurs beaucoup  de bénédictions ont été également formulées pour le Mali et les autorités de la transition.  « Certes c’est une offense d’entrer chez quelqu’un qui ne t’a pas invité, mais je demande à Assimi Goïta qui est aussi militaire de se mettre à la place de ces 49 Ivoiriens pour comprendre leur implication dans cette affaire », a-t-elle indiqué, avant de rappeler  que le militaire n’obéit qu’aux ordres de la hiérarchie. Tout s’interrogeant sur la thèse de déstabilisation évoquée par le Mali, Hadja Adissa Touré  a souligné que  leur plan aura  déjà échoué si la mission était d’intenter quelque chose de mal contre le Mali. Donc, selon elle,  Assimi Goïta doit gérer le dossier avec beaucoup de responsabilité. La bonne dame n’a pas manqué d’exprimer son amour fort pour les pays qui sont frères, et plus particulièrement pour le Mali qui est en train  d’honorer toute l’Afrique à travers son combat affiché contre l’impérialisme. Un combat noble qui ne peut d’ailleurs être affecté ni par la détention ni par la libération de ces 49 militaires.   « Que ces militaires soient détenus ou libres, cela  ne réduira en rien l’élan de souveraineté adopté par les autorités actuelles du Mali » ; a-t-elle rassuré. Par contre, elle a exhorté Assimi Goïta à se dissocier de toute démarche politique et politicienne, car selon elle, cette arrestation entre plus dans le cadre du jeu politique qui l’éloigne de notre objectif. Effet, elle a fait aussi  beaucoup de bénédictions pour les 49 militaires qui sont également victimes du jeu politique.

Pendant que le Mali évoque une violation de son territoire par ces 49 militaires, donc des mercenaires, Abidjan insiste que leur mission entrait dans le cadre de la relève d’autres Ivoiriens déployés au Mali, en tant qu’éléments nationaux de soutien (NSE), une procédure de l’ONU permettant aux contingents des missions de maintien de la paix de faire appel à des prestataires extérieurs pour des appuis logistiques, selon certains confrères.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

MaliwebSociété
Dans une vidéo, la guérisseuse exceptionnelle de Kolia, Hadja Adissa Touré, en République de Côte d’Ivoire, a lancé un cri au président de la transition malien, le colonel Assimi Goïta, à propos des 49 militaires ivoiriens détenus au Mali depuis un mois. Elle supplie le président de la transition...