Cette formation a pour but de mieux asseoir les relations de collaboration entre eux et leur hiérarchie

Depuis lundi dernier, s’est ouverte au sein de la direction générale de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), une session de formation a l’attention des  chauffeurs de ladite structure. Initiée par le Comité syndical de l’Agence, celle-ci a été axée sur les modules tels que : Le développement des aptitudes comportementales ; Les relations « axe chauffeurs patrons et vice versa » ; La tenue vestimentaire et l’hygiène corporelle ; La gestion de la fatigue et la tenue en volant ; Les mesures de secourisme et de sécurité et les droits et devoirs. Ils sont au nombre de 22 chauffeurs à bénéficier de cette session de formation de quatre jours  en andragogie.

Pour le secrétaire général du Comité syndical de l’ANPE Drissa Sidibé, cette formation entre dans le cadre la réalisation du programme d’activités de l’Agence. Puisque, le Comité syndical organise chaque année une session de formation thématique à l’endroit des membres du comité syndical. Et cette fois-ci, il a été décidé de l’élargir aux autres travailleurs. Et le choix s’est porté sur les  chauffeurs de Bamako et ceux des  directions générales.

S’adressant aux bénéficiaires, M. Sidibé dira que  cette formation a un double avantage pour eux. D’abord, elle servira à asseoir leur propre formation personnelle. Et  ensuite, elle permettra, en plus de l’entretien du véhicule, d’avoir des connaissances sur le bon comportement que doit avoir un chauffeur vis-à-vis de son patron.

Invité pour ouvrir ladite session de formation, le secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du Mal (UNTM), Yacouba Katilé a soutenu que la formation est un sacerdoce au niveau de son organisation, car c’est avec les travailleurs mieux formés qu’on pourra instaurer une bonne culture d’entreprise qui garantit la cohésion, la convivialité, la conscience professionnelle, le respect de la hiérarchie etc.

Et M. Katilé d’ajouter que « c’est à travers une formation de qualité qu’on pourra faire régner un climat apaisé et serein au sein de l’entreprise, propice à ce qui est convenu d’appeler le dialogue social, un concept cher à l’UNTM. Je voudrais saluer à cet égard l’esprit de concertation et de dialogue au sein de l’ANPE entre la Direction générale et le Comité syndical sur les grands sujets dans un esprit de consensus et de partenariat ».

Également, selon le secrétaire général de l’UNTM, développer une formation syndicale accessible, répondant aux besoins de chaque travailleur constitue un enjeu majeur pour que le syndicat puisse atteindre ses objectifs. C’est pourquoi, pour lui, chaque travailleur doit se sentir pleinement concerné par la bonne marche de son entreprise à travers un bon comportement au quotidien et une bonne manière de servir.

Yacouba Katilé a profité  de l’occasion, pour remercier le Directeur général pour son accompagnement et le Comité syndical de l’ANPE pour ses soutiens aux côtés de la Centrale syndicale de l’UNTM dans les combats qui ne sont menés qu’aux seuls profits des travailleurs du Mali.

L’ouverture des travaux de cette session de formation a aussi enregistré la présence du Directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock.

Diakalia M Dembélé

Source: Journal le 22 Septembre- Mali

MaliwebSociété
Cette formation a pour but de mieux asseoir les relations de collaboration entre eux et leur hiérarchie Depuis lundi dernier, s’est ouverte au sein de la direction générale de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), une session de formation a l’attention des  chauffeurs de ladite structure. Initiée par le Comité syndical...