Après le terrible accident impliquant un camion et un taxi, causant la mort de quatre personnes à Kaolack, une délégation ministérielle malienne a exprimé son soutien, sa compassion et adressé ses condoléances aux familles des victimes.

Quatre personnes sont mortes et blessées dans le spectaculaire accident du 15 août dernier d’un gros porteur qui, en évitant un conducteur de moto « Jakarta », a écrasé un taxi transportant des passagers dans la ville de Kaolack. Quelques jours après le drame, une délégation ministérielle est allée, sur place, affirmer la plus grande compassion et le chagrin du Mali, présenter les condoléances aux familles des victimes.

Le gouvernement malien est resté totalement mobilisé sur cette terrible tragédie et les actes de vandalisme perpétrés sur les camions maliens à Kaolack suivi de représailles du côté malien ont plongé dans la tristesse les deux peuples frères. Ministres maliens et sénégalais se sont rendus ensemble dans les familles des victimes qui se sont vu remettre des enveloppes symboliques par Dembélé Madina, en charge des Transports et des infrastructures Sissoko et son collègue Al Alhamdou Ag Ilyène, en charge des Maliens établis à l’étranger et de l’intégration africaine. A leurs côtés, Mansour Faye, le ministre sénégalais des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, le ministre secrétaire d’État chargé des Sénégalais de l’Extérieur, des membres des cabinets ministériels, des directeurs nationaux des transports, des présidents des Conseils maliens des chargeurs et de transporteurs routiers et des représentants des syndicats des chauffeurs et conducteurs.

Retour au calme

Le drame a soulevé une vague d’indignation principalement chez les jeunes qui s’en sont pris quelques instants plus tard aux camions et camionneurs maliens en stationnement dans la ville. Plusieurs gros porteurs maliens ont été incendiés, chauffeurs et apprentis pourchassés. Ceux-ci se sont, par la suite, retranchés dans la commune voisine de Kahone.

«C’est avec une douleur atroce et une vive colère que j’apprends le décès de quatre occupants d’un taxi qu’un camion a percuté à Kaolack sans leur laisser la possibilité d’échapper à cette mort atroce. Des blessés sont aussi notés durant cet accident odieux et révoltant. Les auteurs de cet acte ignoble seront appréhendés et traduits de la justice. Une enquête est en cours» a indiqué Mansour Faye, le ministre sénégalais des Infrastructures des transports terrestres et du désenclavement qui a demandé «aux populations de rester calme» tout en donnant l’assurance que l’Etat du Sénégal fera le nécessaire.

Des camions sénégalais ont été vandalisés à Diboli, poste de douane malienne. Une foule de jeunes qui grossissait au fur et à mesure qu’elle se rapprochait  de la direction régionale de la douane de Kayes, passage obligé les véhicules de transport en provenance du Sénégal. Les manifestants ont passé une bonne partie de la nuit de dimanche à lundi à caillasser des véhicules sénégalais.
Le ministre malien des Transports a appelé au sens de la responsabilité et de la mesure des transporteurs et conducteurs »et signalé que «les contacts sont pris avec les autorités sénégalaises pour faire toute la lumière sur ces graves incidents qui n’honorent pas les excellentes relations de fraternité et d’amitié entre nos deux pays».

La tension est retombée des deux côtés. Signe qu’il est ainsi, les deux parties ont tenu une réunion de travail à l’effet de relancer le trafic routier suspendu en début de semaine dernière. Le Mali dépend beaucoup du port de Dakar pour son approvisionnement, et le Sénégal a fortement besoin d’argent frais pour relancer une économie lourdement impactée par le Covid-19. Les bisbilles entre deux économies vulnérables n’ont guère la vie longue.

Georges François Traoré

Source: L’Informateur

MaliwebmaliactuSociété
Après le terrible accident impliquant un camion et un taxi, causant la mort de quatre personnes à Kaolack, une délégation ministérielle malienne a exprimé son soutien, sa compassion et adressé ses condoléances aux familles des victimes. Quatre personnes sont mortes et blessées dans le spectaculaire accident du 15 août dernier...