Les activités de la Quinzaine de l’environnement ont été clôturées vendredi 17 juin 2022, dans la région de Bougouni, autrement appelé la capitale du Banimonotié. Cette 23ème session a été marquée par la présentation de la situation des forêts au Mali. Le cas de Kadiolo a été abordé. Les autorités forestières ont indiqué que les conséquences de l’orpaillage et de la coupe du bois menacent l’environnement. Des spécialistes prônent la mise en œuvre d’une politique susceptible de remplacer les activités d’orpaillage et la coupe des bois en milieu rural.

Source: LE PAYS

MaliwebSociété
Les activités de la Quinzaine de l’environnement ont été clôturées vendredi 17 juin 2022, dans la région de Bougouni, autrement appelé la capitale du Banimonotié. Cette 23ème session a été marquée par la présentation de la situation des forêts au Mali. Le cas de Kadiolo a été abordé. Les autorités...