La salle de conférence du ministère de la santé a abrité hier dans l’après-midi  un point de presse qui s’est spécialement orienté sur la CANAM. Il était présidé par le chef de cabinet du ministère et il était accompagné du  nouveau DG Boubacar Dembélé. Ce point de presse avait pour objectif d’informer l’opinion sur des nouvelles réformes sur les droits des assurés.    

 

Prenant la parole en premier, le chef de cabinet du ministère de la santé a planté le  décor situant ainsi les raisons de ce point de presse. Etait à l’honneur la CANAM, il y a seulement quelques jours que le nouveau DG de la structure a pris fonction. Dans sa déclaration, Boubacar Dembélé s’est penché sur les droits des assurés surtout sur la fermeture et l’ouverture.

Nous livrons le contenu de la note d’information

 

L’ouverture et la fermeture des droits aux prestations de l’AMO ont occasionné, ces derniers temps, quelques désagréments aux assurés AMO.

 

En effet, conformément à la loi n°09-015 du 26 juin 2009, instituant l’AMO, en son article 35, « l’ouverture du droit aux prestations d’Assurance Maladie Obligatoire est subordonnée au paiement préalable des cotisations. L’organisme de gestion suspend le service des prestations lorsque ce paiement n’a pas effectivement eu lieu ».

 

L’Article 37, de la même loi libellé que “l’organisme de gestion est tenu de vérifier et de contrôler l’admissibilité des personnes assujetties et valider en permanence l’ouverture et la fermeture du droit aux prestations de l’AMO”.

 

Dans le cadre de l’amélioration de l’accès aux soins des assurés de l’Assurance Maladie, la Direction Générale de la CANAM a pris les mesures suivantes, à travers la note de service n°2021-0001/MSDS-CANAM-DG :

 

De l’ouverture et la fermeture des droits :

 

Le contrôle de l’ouverture des droits, assuré par la CANAM, s’effectuera désormais :

 

– tous les cinq (5) ans pour les fonctionnaires civils, les fonctionnaires militaires, les députés et les retraités ;

 

-tous les deux (ans) pour les travailleurs régis par le code du travail.

 

De la mise à jour de la carte biométrique :

 

La mise à jour de la carte biométrique s’opère avec l’aide d’une borne de mise à jour dans un délai de deux (2) ans à compter de la dernière date de mise à jour.

 

De l’accès aux soins de santé :

 

L’accès aux soins de santé est conditionné uniquement au paiement régulier des cotisations ; la carte biométrique servant uniquement comme moyen d’identification du bénéficiaire.

 

Il faut rappeler que du 1er mai 2011 au 30 avril 2020, il existait plusieurs supports de prise en charge des assurés AMO, notamment :

La carte AMO avec photo, sans puce ;

Le récépissé (carte blanche sans photo) ;

Le récépissé de dépôt de dossiers (feuille volante comportant les numéros AMO de l’ouvrant droit (au recto) et éventuellement pour ses ayants droits au verso).

Ces différents supports permettaient aux assurés d’accéder aux soins sans trop de tracasseries…

FRANCK-HERVE

Source : Le Soir De Bamako

MaliwebSociété
La salle de conférence du ministère de la santé a abrité hier dans l’après-midi  un point de presse qui s’est spécialement orienté sur la CANAM. Il était présidé par le chef de cabinet du ministère et il était accompagné du  nouveau DG Boubacar Dembélé. Ce point de presse avait...