Le ministère du culte a entamé la campagne de vaccination des pèlerins. La première dose du sérum Astra Zeneca a été administrée lundi. La seconde le sera une semaine avant le départ. La vaccination est une exigence des autorités saoudiennes.

Jusque-là  notre pays n’a enregistré ni de variant sud-africain ni de variant britannique. Autrement dit, le sérum disponible agit sur le type de virus en circulation.

Le Mali dispose de 15.000 places reparties inégalement entre les filières gouvernementale et privée.

Contrat d’armement 669 millions de pot de vin

Un peu plus de 669 millions de F CFA de pot de vin en lien avec un contrat d’armes passé sous le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta a été découvert par les autorités sénégalaises de la lutte contre le blanchiment d’argent à Dakar.

La Cellule d’information financière du Sénégal a pu retrouver des virements totalisant 669,269 millions de pot de vin effectués par la société sud-africaine Paramount Group. Les virements ont été faits dans un compte ouvert à une banque par un ressortissant malien répondant au nom de Harouna Thiam, manager et directeur d’ATP Sarl. Les fonds ont été gelés, car le mis en cause fait l’objet d’une information judiciaire pour association de malfaiteurs et blanchiment de capitaux.

La nouvelle n’a pas pris les Maliens au dépourvu, bousculé leur certitude. Ils n’avaient ni forcé ni simplifié le tableau en hululant à des détournements massifs des fonds alloués à l’équipement des forces armées maliennes en lutte contre les groupes armés djihadistes qui gagnent du terrain.

Avantages aux anciens présidents de l’AN : 

Magma Gabriel rétropédale

L’homme de culture a fait au Conseil national de transition une proposition de loi accordant aux anciens présidents de l’Assemblée nationale des avantages dont la somptuosité a produit le mauvais effet sur l’opinion publique. Magma Gabriel, président de la commission éducation et culture a essuyé railleries et critiques acerbes en suggérant d’affecter à ceux-ci voiture, gardes de corps, logement, entre autres.

Devant la vague d’indignation, il a rétropédalé en retirant purement et simplement son projet de loi. Après que ses explications non dénuées d’élégance n’avaient pas réussi à convaincre grand monde qu’il ne s’était pas fait le haut-parleur du président du Conseil national de transition, Malick Diaw.

Le citoyen lambda a retenu, que contrairement à ses allégations, les épouses des anciens présidents n’étaient pas dans le besoin au point de mendier. D’aucuns sont allés jusqu’à lui suggérer d’utiliser son énergie et son verbe au service de sa corporation mordue à pleines dents par la pauvreté. Les artistes peinent à se soigner, obligeant du coup leurs congénères à lancer des appels pressants à l’aide.

Horreur à Ansongo: 

Pieds et bras amputés

Les groupes armés djihadistes ont une horreur instinctive des droits de l’homme. A croire qu’ils n’ont dû être envoyés sur terre que pour y guerroyer, y festoyer, et y amputer les pieds et les bras. Après le sinistre épisode de Gao où un savatier bombardé commissaire de police excellait à laisser dans la chair de ses victimes des stigmates, Ansongo s’enroule dans la spirale d’amputation. Trois présumés voleurs se sont vu couper les pieds gauches et les bras droits.

Les observateurs sont assez subtils  pour deviner les véritables intentions animant leur âme : faire peur aux habitants des zones passées sous leur contrôle et administrer une correction mémorable aux personnes qui transgressent la loi islamique.

 

Rassemblées par la Rédaction

Source: L’Informateur

MaliwebSociété
Le ministère du culte a entamé la campagne de vaccination des pèlerins. La première dose du sérum Astra Zeneca a été administrée lundi. La seconde le sera une semaine avant le départ. La vaccination est une exigence des autorités saoudiennes. Jusque-là  notre pays n’a enregistré ni de variant sud-africain ni...