La communauté chrétienne a dignement célébré l’événement. Cette fête de la nativité (la naissance de Jésus Christ) a été une opportunité de prier pour le retour de la paix dans le pays et le vivre ensemble

 

Des prières pour la paix et l’union dans la vérité et la justice étaient au cœur de la veillée de Noël organisée, vendredi dernier dans notre pays. Pour cette fête qui commémore la naissance de Jésus Christ, la communauté chrétienne a répondu massivement à l’appel de l’Église.

L’Église catholique a dignement fêté Noël à l’école de la Cathédrale Sacré-cœur dans une ambiance festive et dans la méditation sur les grandes préoccupations de la nation comme la quête de paix et de vivre ensemble. Des chants de la chorale et l’encensement de l’autel, entre autres, ont marqué cette messe annuelle.

Les participants ont prié pour le retour de la paix et de la tranquillité dans notre pays, aujourd’hui confronté à des crises dans les secteurs de la sécurité et l’éducation par exemple.

S’adressant aux participants à la messe, l’archevêque de Bamako, le Cardinal Jean Zerbo a rendu hommage aux Forces armées maliennes (FAMa) qui se sacrifient pour maintenir la sécurité dans le pays. «Nous fêtons Noël alors que certains sont sur le front», a-t-il rappelé, comme pour amener nos compatriotes à comprendre les multiples sacrifices consentis par ces dignes fils qui meurent pour la cause de la patrie.

Il a aussi invité la communauté chrétienne à être un peuple ardent à faire le bien en faveur de notre pays, notamment au niveau de l’administration, mais aussi à l’égard des déplacés et des personnes démunies. Le Cardinal Jean Zerbo s’est dit inquiet de la grève qui risque encore de prendre en otage l’éducation des enfants, avant de saluer la libération de sœur Gloria, le 8 octobre dernier. Enfin, il a prié pour les autres otages encore détenus sur notre territoire.

Quant à la communauté chrétienne de l’Église évangélique protestante, elle aussi a fêté la nativité sous le thème : «Dieu s’est souvenu de son serment pour faire grâce aux hommes». Le délégué général de l’Association des groupements d’églises et missions protestantes évangéliques au Mali (AGEMPEM), Dr Nouh Ag Infa Yattara, a prié pour que Dieu vienne au secours de nos autorités et nos institutions afin que les Maliens vivent dans la paix et la tranquillité.

Après avoir assisté aux deux messes, le ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Mahamadou Koné, a déclaré que cette veillée est une nuit de bénédictions. Il ajoutera que la communauté chrétienne a prié pour la paix, l’entraide, la convivialité et la solidarité dans notre pays. Pour le ministre Koné, la leçon cruciale à tirer de cette nuit est que catholiques et protestants ont appelé notamment à la cohésion, au respect mutuel entre nos compatriotes et au vivre ensemble.

Mahamadou Koné a apprécié la tolérance et la paix dont fait preuve la communauté chrétienne. Le chef du département en charge des Affaires religieuses a rappelé que sa présence auprès des religieux est une recommandation du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta et du Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.

Mohamed D. DIAWARA

Source : L’ESSOR

MaliwebReligionSociété
La communauté chrétienne a dignement célébré l’événement. Cette fête de la nativité (la naissance de Jésus Christ) a été une opportunité de prier pour le retour de la paix dans le pays et le vivre ensemble   Des prières pour la paix et l’union dans la vérité et la justice étaient...