Le Collectif Intégrateur des lmouchagh et Alliés de la Région de Tombouctou (CIAT) a lancé officiellement ses activités, le samedi 10 juillet 2021, puis a procédé à l’ouverture de son siège à Bamako. La coupure du ruban symbolique a été faite par le président du Collectif Intégrateur des lmouchagh et Alliés de la Région de Tombouctou (CIAT), Ibrahim Ag Nock, le ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Mamadou KONE, et la représentante du maire de la commune I du district de Bamako.

Après les mots de bienvenue de la représentante du maire de la commune I du district de Bamako, le président du Collectif Intégrateur des lmouchagh et Alliés de la Région de Tombouctou (CIAT), Ibrahim Ag Nock, a fait savoir que le collectif organisera en septembre prochain une table ronde devant mobiliser environ 1 milliard de Fcfa à laquelle prendront part les Partenaires techniques et financiers (PTF), l’Etat, la société civile. « Il s’agit du plaidoyer relatif à la levée de fonds au titre du plan quinquennal 2021-2025. L’épine dorsale de ce plan d’action au delà des actions contributives d’accès à l’eau potable repose sur le peace-building ou consolidation de la paix et la cohésion, gage de tout développement, à travers l’intermédiation sociale », a-t-il dit. Ibrahim Ag Nock a fait savoir que  le Collectif tiendra des activités phares d’ici décembre 2021. Il s’agit, dit-il, de l’Organisation de la Table Ronde sur la paix à travers l’intermédiation sociale, la signature et la mise en œuvre des conventions bi partîtes avec certaines organisations sociales sœurs du Septentrion dont Irganda, l’amorce des missions conjointes sur l’étendue de la Région de Tombouctou dans une approche transversale avec toutes les communautés sœurs du Centre et du Septentrion. L’objet portera sur l’intermédiation sociale et la restauration des valeurs ancestrales tout en conjurant dans une conjugaison d’efforts les causes internes et externes des crises actuelles, la tenue des ateliers d’appropriation de l’approche- CIAT auprès de tous les démembrements, y compris les diasporas de l’Arabie Saoudite et de la Côte d’Ivoire, le démarrage du projet d’accès aux services sociaux de base relatif aux 50 forages et 20 salles de classe. « En définitive, nous demeurons à tous égards attachés à la paix et à la cohésion sociale et en appelle au sens de la responsabilité sociale et communautaire tout en gardant la diversité sociale qui nous caractérise…l’union fait la force », a-t-il conclu. Pour sa part, le ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Mamadou KONE, a indiqué que cette démarche du Collectif CIAT s’inscrit parfaitement dans la vision du Gouvernement quant au développement des projets de résilience et de développement pour renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble de nos populations. « C’est pourquoi, je voudrais réitérer mes félicitations et encouragements au Collectif Intégrateur des Immouchagh et Alliés de la région de Tombouctou à persévérer davantage la réalisation des projets de développement à l’endroit des populations et dans le processus d’information, de sensibilisation des communautés pour la promotion de la paix pour que règne un vivre ensemble harmonieux », a conclu le ministre. Au cours de ladite cérémonie, il y a eu la  coupure du ruban symbolique et la prestation d’artiste.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain- Mali

MaliwebSociété
Le Collectif Intégrateur des lmouchagh et Alliés de la Région de Tombouctou (CIAT) a lancé officiellement ses activités, le samedi 10 juillet 2021, puis a procédé à l’ouverture de son siège à Bamako. La coupure du ruban symbolique a été faite par le président du Collectif Intégrateur des lmouchagh...