La Maison des cinéastes du Mali (Mcima), enpartenariat avec Mousso TV, a remis hierdans un hôtel de la place des trophées et attestations aux gagnantes du concours vidéo sur le thème: «La femme vue par la femme de l’écriture à l’ écran». Il s’agit d’Aminata Niambélé pour son film documentaire sur l’engagement de la femme et Aiché Coulibaly pour son film contre les violences faites aux femmes. Aussi des journalistes qui ont toujours accompagné le cinéma ont également reçu des trophées et des attestations.

 

La cérémonie a enregistré la présence du directeur général du Centre national de la cinématographie du Mali (Cncm), Modibo Souaré, de la directrice générale de Mousso TV, Mme Diaby Madina Tall. On y notait aussi la présence du président d’honneur duMcima,Mamadou Famakan Coulibaly et plusieurs acteurs, réalisateurs et comédiens.

Ils sont environ une dizaine de personnes physiques et morales à recevoir des trophées et attestations offerts par la Maison des cinéastes pour service rendu à la nation dans le cadre de la promotion du cinéma malien. Parmi les lauréats, il y a les journalistes Kassim Traoré et Alou Badra Alou Haïdara, et Renouveau télé.

Le président de la Maison des cinéastes et réalisateur de la série : «Les rois de Ségou», Aboubacar Sidibé, s’est félicité de l’engagement de ces hommes et femmes en faveur du cinéma. Il a tenu à expliquer les objectifs de son association qui se donne comme vocation de donner l’espoir aux Maliens à traverser le cinéma. Il a également trait aux difficultés économiques pour l’organisation de ses activités. Aboubacar Sidibé a rassuré que la relève sera assurée à travers des séries de concours et de formation. Il a également entraîné l’engagement des partenaires en période de pandémie, particulièrement Mousso TV pour son accompagnement et son implication dans la promotion de la femme malienne. Mme Diaby Madina Tall a, elle aussi, a provoqué l’initiative de mettre les femmes en relief dans le domaine du cinéma.

«La femme vue par la femme de l’écriture à l’écran», est un thème qui cadre parfaitement avec la vision de Mousso TV d’où notre engagement pour ce projet, a détaillé la directrice générale de Mousso TV. Quant au président d’honneur, il a souligné que c’est un acte de reconnaissance à l’endroit des hommes et des femmes qui ont consacré leur vie au service du 7è art. Mamadou Famakan Coulibaly a porté tous les participants pour l’atteinte des objectifs.

Les deux lauréats ont témoigné de leur profonde gratitude à la Maison des cinéastes pour l’initiative du concours. «Je suis très émue et heureuse de remporter le premier prix du concours vidéo pour honorer la femme», a dit Aminata Niambélé avant de dédier son trophée à toutes les femmes du monde. Elle a exprimé sa satisfaction de voir son travail apprécié par un jury professionnel.

La cérémonie a été agrémentée par la projection de deux films qui seront proposés aux concours des films. Il est utile de rappeler que plus de 20 candidats ont postulé pour ce premier concours initié par la Maison des cinéastes du Mali. Il s’agissait pour ces jeunes réalisatrices de mettre en évidence le rôle et la place de la femme dans le développement socio-économique et dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Amadou SOW

Source : L’ESSOR

MaliwebCulture
La Maison des cinéastes du Mali (Mcima), enpartenariat avec Mousso TV, a remis hierdans un hôtel de la place des trophées et attestations aux gagnantes du concours vidéo sur le thème: «La femme vue par la femme de l'écriture à l' écran». Il s'agit d'Aminata Niambélé pour son film...