Mariam Bah Lagaré dite ‘’Dougou wili Mamou’’ est l’une des artistes maliennes en vogue en ce moment. De par son immense talent, la cantatrice n’a pas mis de temps pour conquérir le cœur des mélomanes et à remplir nombre de salles nationales et internationales au grand bonheur des fans. Cette fois-ci, elle nourrissait le dessein de se produire devant le public ivoirien. Après une forte mobilisation ayant coûté des sommes faramineuses, le concert fut malheureusement reporté à cause de l’affaire des 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali le 10 juillet 2022.

En effet, cette fameuse date fut marquée par l’arrivée de 49 soldats ivoiriens au Mali avec des identités floues et dépourvus d’ordre de mission précis. Séance tenante à l’aéroport international président Modibo Kéita, ces hôtes indésirables ont été cueillis et soumis au contrôle d’identité. Vu que les gouvernants de la République sœur de Côte d’Ivoire n’ont pas réussi à justifier raisonnablement cette présence, les intrus ont été qualifiés de mercenaires et placés en garde à vue.

Depuis, le gouvernement ivoirien tente moult stratagèmes pour faire libérer ses 49 éléments des forces spéciales en vain. C’est ainsi que la société civile ivoirienne entra dans la danse. Il n’est donc plus rare de voir un ‘’vidéoman’’ ivoirien lancer des hostilités à l’endroit du Mali.

Afin de se faire plus entendre, la Coalition nationale pour le Sursaut (CONASU) a décidé de boycotter tous les concerts des artistes maliens devant se tenir en Côte d’Ivoire. C’est ainsi qu’à la veille du concert de Mariam Bah prévu pour le dimanche 14 août 2022 au Palais de la Culture, dans la salle Anoumanbo, les éléments de la CONASU se sont rendus très tôt sur les lieux pour empêcher la mise en place de la logistique et faire avorter l’événement.

Leur porte-parole, en l’occurrence Kader Fofana, stipule que cette décision a été adoptée pour faire respecter leur pays et que cela perdurera jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause. Or, de tels comportements font très souvent naître de la xénophobie. Beaucoup de Maliens ayant pris acte de l’affront, promettent de rendre la pareille aux artistes ivoiriens projetant de se produire au Mali.

Il urge de mettre un terme à cette échauffourée entre pays frères dont les intérêts sont fortement liés. Aux dernières nouvelles les 49 soldats ont été placés sous mandat de dépôt.

Moussa Camara

Source: Ziré

MaliwebCulture
Mariam Bah Lagaré dite ‘’Dougou wili Mamou’’ est l’une des artistes maliennes en vogue en ce moment. De par son immense talent, la cantatrice n’a pas mis de temps pour conquérir le cœur des mélomanes et à remplir nombre de salles nationales et internationales au grand bonheur des fans....