La ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Kadiatou Konaré, s’est rendue dans les locaux de l’Ong « Sauvegarde et valorisation des manuscrits pour la défense de la culture islamique » (Savama-DCI), la semaine dernière, pour réaffirmer l’engagement des autorités nationales dans la sauvegarde, la restauration et la diffusion des manuscrits anciens de Tombouctou et Gao.
La ministre en charge de la Culture, accompagnée de son staff technique, a apprécié les efforts de Dr Kader Haïdara et son équipe dans la protection des manuscrits anciens qui ont été sauvés lors de la crise de 2012 au cours de laquelle des groupes armés ont occupé les deux tiers du territoire national.

« C’est avec une grande émotion que je découvre à Bamako les manuscrits anciens de Tombouctou et d’autres régions du Nord du Mali », a déclaré, Mme Kadiatou Konaré, devant l’énorme travail accompli par l’équipe de Savama-DCI. La ministre s’est dit très engagée pour la promotion des manuscrits anciens, avant d’assurer que des dispositions seront prises pour accompagner ce programme de protection des manuscrits « dont la valeur est inestimable », selon elle. Mme Kadiatou Konaré a, aussi, proposé de faire une séance de travail avec les responsables de l’Ong en vue de trouver des solutions aux problèmes posés comme la relance des partenaires potentiels. «Votre visite nous honore et montre l’intérêt que vous portez au patrimoine culturel, en général, et aux manuscrits anciens, en particulier », a dit le président de l’Ong Savama.

Il a présenté le projet dans sa globalité qui a pris corps après la crise sécuritaire en 2012 et la destruction des manuscrits anciens de Tombouctou. « à partir de 2014, nous avons signé des accords de financement et des conventions avec plusieurs institutions et fondations afin de renforcer nos capacités techniques à bien mener des actions de sauvegarde et de valorisation des manuscrits anciens », a-t-il expliqué. Et Dr Haïdara de rappeler que les visites de personnalités politiques et scientifiques participent de la reconnaissance de son organisation sur le plan international. Il a, aussi, fait une brève présentation de ses installations.

Le projet est confronté à plusieurs difficultés comme l’acquisition d’un local adéquat. « Plusieurs autres manuscrits anciens ont été découverts lors de nos recherches sur les langues nationales », a révélé le président de Savama-Dci. Il a souhaité l’accompagnement de l’état pour trouver un local et la diffusion des archives.
L’un des temps forts a été la visite guidée de la salle d’exposition des manuscrits anciens et les photos de personnalités qui ont soutenu le projet. La ministre a, aussi, signé le livre d’or pour immortaliser son passage dans l’univers des manuscrits anciens de Tombouctou.


Amadou SOW

Source : L’ESSOR

MaliwebCulture
La ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Kadiatou Konaré, s’est rendue dans les locaux de l’Ong « Sauvegarde et valorisation des manuscrits pour la défense de la culture islamique » (Savama-DCI), la semaine dernière, pour réaffirmer l’engagement des autorités nationales dans la sauvegarde, la restauration...