Un atelier de renforcement des capacités s’est ouvert, ce lundi 28 novembre 2022, dans la salle de réunion de la Direction de la justice Militaire, à l’intention de 16 agents de la Direction Centrale du Service de Santé des Armées (DCSSA). C’était sous la présidence du Chef de la Cellule Sectorielle de Lutte contre le Sida au MDAC, le Colonel Aboubacar TRAORE. Etaient également présents à l’ouverture dudit atelier quelques partenaires civils et les participants à la formation.

 

Cette formation de renforcement des capacités entre dans le cadre de la prévention du VIH-Sida et des maladies infectieuses au sein des Forces Armées Malienne (FAMa). Cette session qui durera une semaine est l’initiative de la Direction Centrale du Service de Santé des Armées, (DCSSA), avec l’appui technique et financier de la MINUSMA à travers son Unité VIH/Sida, promotion de la santé et maladies infectieuses en partenariat avec la Cellule Sectorielle de Lutte contre le Sida du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants (CSLS-MDAC). Cet atelier de renforcement de capacité à regrouper des médecins, des pharmaciens, des infirmiers et des sages femmes des Forces de Défense et de Sécurité.

Selon le Chef de la Cellule Sectorielle de Lutte contre le Sida au MDAC, le Colonel Aboubacar TRAORE, les besoins d’information, la phase de l’analyse de données est une étape importante et devient indispensable pour une meilleure prise de décision. À ses dires, pour effectuer ces analyses et mieux exploiter les données, certains logiciels sont utilisés, quotidiennement par les acteurs pour leur permettre de riposter face aux VIH/Sida dans le cadre de leurs activités professionnelles. Il a affirmé que ce renforcement de capacité sera centré sur les logiciel MS Excel. Enfin, il a exhorté les participants à donner le meilleur d’eux-mêmes afin que ces 5 jours de formations soient une réussite.

Source : Forces Armées Maliennes