Ce jeudi, 4 août 2022, marque le coup d’envoi du retour dans leur pays pour 350 réfugiés ivoiriens qui avaient choisi de s’installer au Mali pendant la crise ivoirienne ( 2010). Ainsi, pendant une vingtaine d’années ils ont vécu en harmonie avec les populations maliennes à Bamako et dans différentes localités de l’intérieur.

Ainsi, suite a l’appel lancé par les Autorités ivoiriennes à l’adresse des réfugiés ivoiriens à travers le monde, ils sont au total 350 ( hommes,  femmes et enfants), basés au Mali, qui ont accepté de retourner au bercail.
Dans ce cadre un premier convoi, constitué de 183 personnes, est arrivé ce jeudi, à Zegou, localité frontalière, avant de poursuivre le voyage sur Abidjan.

Cette opération de rapatriement est conjointement organisée par la Commission nationale chargée des réfugiés au Mali ( CNCR) et l’UNHCR. Ces deux structures ont accompagné et soutenu ces réfugiés durant tout leur séjour dans notre pays.
Le porte-parole des rapatriés Mohamed Koné, a, au nom de ses compatriotes, remercié ces deux structures pour leur précieux accompagnement et tous leurs efforts.
Il a surtout insisté sur l’aide et le soutien constant des Autorités maliennes, qui, à travers le Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, n’ont rien ménagé pour qu’ils se sentent chez eux au Mali.  M. Koné a vivement remercié aussi les populations maliennes de Bamako et de l’intérieur pour leur hospitalité.
Il est à preciser que ce rapatriement se poursuivra dans les jours à venir avec d’autres convois.
Les  autorités régionales à Sikasso et Zegoua sont à pied d’œuvre pour le bon déroulement de cette opération.

Source : L’Aube

MaliwebDiaspora & Immigration
Ce jeudi, 4 août 2022, marque le coup d’envoi du retour dans leur pays pour 350 réfugiés ivoiriens qui avaient choisi de s’installer au Mali pendant la crise ivoirienne ( 2010). Ainsi, pendant une vingtaine d’années ils ont vécu en harmonie avec les populations maliennes à Bamako et dans...