Le Rapport de Mission  de Sikasso du 19 au 23 octobre 2021  est assez explicite sur le projet d’information et de sensibilisation sur les risques et dangers de la migration irrégulière et de promotion de la libre circulation dans l’espace CEDEAO.

 

Le projet migration lancé à Sikasso le 18 décembre 2018 arrive à terme le 30 novembre 2021. Pendant trois ans, les acteurs de ce projet ont travaillé dans une démarche participative avec l’ensemble des acteurs concernés au niveau de la région. La mise en œuvre a concerné des activités de renforcement de capacités à l’intention des structures techniques de l’Etat, des collectivités territoriales, des organisations de la société civile et des médias.

Il convient de rappeler que le projet migration s’inscrit dans la mise en œuvre opérationnelle du plan d’actions conjoint de la valette. Il est le fruit d’un partenariat entre le Gouvernement du Mali à travers le Ministère en charge de la migration, l’Union Européenne et le Royaume d’Espagne à travers l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour les migrations (AECID).  L’objectif global du projet est de renforcer la gestion de la migration par la prévention de la  migration irrégulière et de promotion de  la libre circulation dans l’espace CEDEAO.

Ainsi, après trois (03) ans de mise en œuvre, le projet arrive à (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 27 OCTOBRE 2021

MAHAMANE TOURE

Source : NOUVEL HORIZON

MaliwebDiaspora & Immigration
Le Rapport de Mission  de Sikasso du 19 au 23 octobre 2021  est assez explicite sur le projet d’information et de sensibilisation sur les risques et dangers de la migration irrégulière et de promotion de la libre circulation dans l’espace CEDEAO.   Le projet migration lancé à Sikasso le 18 décembre 2018...