Le secrétaire général du comité AEEM de l’Ina a dénoncé leur mauvais cadre d’études au cours d’un point de presse vendredi dernier. Un sit-in de protestation s’en suivra demain.

Les étudiants de l’Institut national des Arts (Ina) sont mécontents de leurs conditions d’études. Le secrétaire général du comité de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM), Ali Sankaré l’a fait savoir lors de son point de presse du vendredi dernier, dans la cour de l’établissement. Ce point de presse avait comme objet, de protester contre les conditions précaires dans lesquelles ils travaillent. M. Sankaré a du coup annoncé à la presse leur sit-in de demain mercredi pour alerter les autorités scolaires sur la promiscuité et l’inaccessibilité de l’Ina. Ce sit-in était le seul point à l’ordre du jour de cette rencontre avec les journalistes.

« Nous vous faisons part de notre sit-in qui aura lieu le mercredi 10 novembre 2021. Nous comptons informer l’opinion nationale des conditions précaires dans lesquelles nous étudions. L’activité en question tourne autour de quatre points : l’inaccessibilité des routes de l’établissement due à sa situation géographique, la transformation de quelques salles de classe en dépotoirs et autres activités illicites, la vétusté des bâtiments et les mauvaises conditions d’études », a affirmé Ali Sankaré, le secrétaire général du comité AEEM de l’Ina. Il avait à ses côtés les membres de son bureau et ses camarades étudiants.

Situé en plein cœur du Grand marché de Bamako, l’Ina est un établissement centenaire. Il est à ce titre l’un des plus vieux établissements d’enseignement secondaire du Mali.

La rédaction

Source: LE PAYS

MaliwebEducation
Le secrétaire général du comité AEEM de l’Ina a dénoncé leur mauvais cadre d’études au cours d’un point de presse vendredi dernier. Un sit-in de protestation s’en suivra demain. Les étudiants de l’Institut national des Arts (Ina) sont mécontents de leurs conditions d’études. Le secrétaire général du comité de l’Association...