Le Comité Exécutif National du Syndicat National de l’Enseignement Supérieur (CEN-SNESUP), sur instruction de sa base, a déposé, le 29 novembre 2021, auprès des autorités de la transition, une lettre de protestation contre le blocage délibéré des projets de textes relatifs aux grilles indiciaires planchers 755/850 et plafonds 1555/1650 et à la hiérarchisation des Assistants et des Attachés de Recherche devant être introduits au Conseil des Ministres.

 «Nous  venons protester  avec  la dernière énergie contre  le blocage délibéré dans le circuit d’adoption des projets de textes relatifs aux grilles indiciaires planchers 755/850 et plafonds 1555/1650 et à la hiérarchisation des Assistants et des Attachés de Recherche. Cette lettre de protestation  a valeur d’un préavis de grève illimitée et d’un désaveu si d’ici deux semaines les revendications ci-dessus posées ne sont pas satisfaites», indique le communiqué  signé par le Pr. Abdou Mallé, secrétaire général du CEN-SNESUP.

Suite  à la réunion extraordinaire  du CEN-SNESUP avec les Secrétaires Généraux des Comités, le jeudi 25 novembre 2021, dit le communiqué signé par le secrétaire général du SNESUP, Pr. Abdou Mallé, les décisions suivantes ont été prises : « 1- l’envoi d’une lettre de protestation au Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour dénoncer le blocage délibéré des projets de textes à introduire au Conseil des Ministres ; 2- le renouvellement des bureaux des Comités SNESUP en vue du Congrès ».

Conformément à la première instruction, dit la note, nous avons envoyé, ce lundi 29 novembre 2021, une lettre de protestation au Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique avec ampliation aux autres structures concernées par  nos doléances dont le Ministère du Travail, de la Fonction Publique et du Dialogue Social,  et celui de l’Economie  et des Finances.

Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, dit le communiqué,  le  2 novembre 202l, le SNESUP et le Gouvernement malien ont signé un procès verbal de conciliation positif sur  l’ensemble des points de revendications suite aux négociations autour du préavis de grève illimitée du 11 octobre 2021.

Les points d’accord 1 et 4 relatifs respectivement aux grilles indiciaires planchers 755/850 et plafonds 1555/1650 et à la hiérarchisation des Assistants et des Attachés de Recherche devaient être satisfaits trois semaines après la signature du PV par l’introduction des projets de textes au Conseil des Ministres. «Malheureusement, les trois  semaines indiquées sont passées  sans que les projets de textes en question ne soient envoyés au Secrétariat Général du Gouvernement (SGG) par Madame le Secrétaire Général du Ministère de  l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique sous vos ordres, Monsieur le Ministre», regrette fortement le SNESUP.

Au point  d’accord 2 relatif  au relèvement  de l’âge de départ à la retraite des Enseignants-Chercheurs à 68 ans et 70 ans, déclare la note, nous avions accepté de vous accorder un temps afin d’échanger avec vos homologues de la Justice et de l’ Économie et des Finances pour en convenir conformément aux instructions du Président de la transition au Conseil des Ministres du 29 septembre 2021. «Nous sommes au regret de vous faire constater le début de la quatrième semaine de la signature du dernier PV de conciliation que vous n’avez posé aucun acte, Monsieur le Ministre, allant dans  le sens de l’introduction  dans le circuit  d’adoption des textes relatifs aux grilles indiciaires planchers 755/850 et plafonds  1555/1650 et à la hiérarchisation des Assistants et des Attachés de  Recherche par  le décret  d’application  du  Statut  des Enseignants-Chercheurs  relu  et  de la résolution de  la question de l’âge de la retraite des Enseignants-Chercheurs», a dénoncé le syndicat.  Nous constatons également avec amertume, poursuit  le communiqué,  une grande  lenteur  pour  la création et la mise en route de la Commission technique tripartite pour gérer la prime de recherche conformément à l’article 34 du décret d’application du Statut des Enseignants-Chercheurs du 27 septembre 2017. Monsieur le Ministre, déclare la note, le projet d’arrêté d’intégration dans la Fonction Publique des 32 agents admis au test  d’aptitude  dort  dans le circuit de signature depuis le 02 novembre 202l. Qu’en est-il des 11 cas litigieux? Monsieur  le Ministre, qu’avez-vous fait concrètement pour la FLSL et la FSHSE de I’ULSHB en grève illimitée depuis juin 202l pour des arriérés d’heures supplémentaires de 2018-2019 afin d’éviter une année blanche ?  «En conséquence, nous  venons protester  avec  la dernière énergie contre  le blocage délibéré dans le circuit d’adoption des projets de textes relatifs aux grilles indiciaires planchers 755/850 et plafonds 1555/1650 et à la hiérarchisation des Assistants et des Attachés de Recherche. Cette lettre de protestation  a valeur d’un préavis de grève illimitée et d’un désaveu si d’ici deux semaines les revendications ci-dessus posées ne sont pas satisfaites », prévient le communiqué signé par le Pr. Abdoul Mallé.

Hadama B. FOFANA

Source: Le Républicain

MaliwebEducation
Le Comité Exécutif National du Syndicat National de l’Enseignement Supérieur (CEN-SNESUP), sur instruction de sa base, a déposé, le 29 novembre 2021, auprès des autorités de la transition, une lettre de protestation contre le blocage délibéré des projets de textes relatifs aux grilles indiciaires planchers 755/850 et plafonds 1555/1650...