Suite aux lourdes  sanctions économiques et financières imposées par les Chefs d’Etat et de Gouvernements de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) à notre pays, les Syndicats d’Enseignants de l’Education Nationale Signataires du 15 octobre 2016 ont décidé de suspendre leur mot d’ordre de grève tout en continuant à négocier avec les autorités de la Transition, mais de plus en plus, les syndicalistes estiment que les efforts du Gouvernement sont plus que jamais loin de leurs attentes.

En droite ligne de la lettre circulaire n°025 relative aux assemblées générales d’informations, si les Syndicats d’Enseignants de (…)

TOUGOUNA A. TRAORE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebEducation
Suite aux lourdes  sanctions économiques et financières imposées par les Chefs d’Etat et de Gouvernements de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) à notre pays, les Syndicats d’Enseignants de l’Education Nationale Signataires du 15 octobre 2016...