La synergie des syndicats de l’enseignement   et le Gouvernement sont à « couteau tiré » depuis plusieurs mois  handicapant le cours normal de l’école. Les derniers examens   au niveau de l’enseignement secondaire se  sont  déroulés sous haute  tension. La rentrée   prochaine  fixée  à la date du 1er  novembre n’est pas aussi  rassurante du côté des  parents d’élèves  au motif que  les enseignants ont brandi  leur hache de  guerre .

  Mme la ministre de l’Education Nationale   a échangé hier  lundi 11 octobre 2021 avec  les syndicats des enseignants     en vue de  dissiper les nuages noirs  qui assombrissent l’école malienne. Il s’agit concrètement   pour Mme la ministre de l’Education  Sidibé Dédeou Ousmane d’échanger  avec les  enseignants  sur  «  les difficultés du moment en vue d’une rentrée inclusive ».

Il nous revient   qu’au cours des échanges, Mme  le ministre  a  rappelé les priorités de son Département   qui sont  de   permettre à chaque  enfant de bénéficier d’une éducation de qualité. Cela passe (…)

MAHAMANE TOURE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebEducation
La synergie des syndicats de l’enseignement   et le Gouvernement sont à « couteau tiré » depuis plusieurs mois  handicapant le cours normal de l’école. Les derniers examens   au niveau de l’enseignement secondaire se  sont  déroulés sous haute  tension. La rentrée   prochaine  fixée  à la date du 1er  novembre n’est pas aussi ...