De nombreux étudiants y compris des leaders estudiantins, toutes classes confondues à la Faculté des sciences juridiques et politiques(FSJP) de l’Université de Bamako sont retournés à la maison le jeudi 29 août dernier en larmes après la proclamation des résultats des examens de fin d’année.fsjp mali bamako faculte de sciences juridiques et politiques

Selon ces derniers, le corps professoral agit ainsi pour les pousser à faire des réclamations. Il s’agit là des enchères car, pour être éligible à cette phase, il faut miser  à la bonne adresse à hauteur de 150.000FCFA pour passer en classe supérieure.

Tant pis pour celui qui se trompe d’adresse et cela arrive souvent. Il  perd son argent et il redouble. Ce n’est plus le mérite.

En représailles, des responsables de l’AEEM redoublants, lesquels jouissent généralement d’un passe-droit  menacent de brûler les bureaux de l’administration universitaire comme ils l’ont fait en 2011 au Centre d’enseignement supérieur de Bamako(CESB).

 

Denis Théra