Les donations des armements, des moyens roulants et des moyens aériens se succèdent les unes après les autres. La dernière en date est celle du vendredi 03 décembre 2021, par le Président de la Transition, Chef Suprême des Armées, le Colonel Assimi Goïta. Malgré tout, les populations du centre continuent à tomber sous les balles assassines des ennemis.

Au regard de l’ampleur de l’insécurité sur le terrain, d’aucuns se posent la question suivante : À quoi servent tous ces équipements dans la mesure où les terroristes et autres bandits armés continuent à poser des actes ignobles dans l’impunité totale ? Ce ne sont pas les communautés du Pays Dogon qui diront le contraire. Le même vendredi 03 décembre 2021 ou le Président de la Transition a procédé à la remise des armements et des moyens roulants  aux Forces Armées Maliennes (FAMa) dans la ville garnison de Kati, ce sont 33 forains qui ne cherchaient qu’à vivre dans la dignité qui ont été assassinés. Ce qui est sûr et certain, on a comme l’impression que ce ne sont pas les moyens qui manquent, mais les résultats concrets ne sont pas trop visibles sur le terrain. Le nombre de victimes au centre n’a pas diminué. L’insécurité est grandissante au nord et au centre. Nombreuses sont les communautés qui ne dorment que d’un œil. Dans plusieurs localités, les terroristes et autres bandits ont des droits de vie et mort sur des paisibles populations sans défense.

Il ressort des constats que la (…)

TOUGOUNA A. TRAORE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebSociété
Les donations des armements, des moyens roulants et des moyens aériens se succèdent les unes après les autres. La dernière en date est celle du vendredi 03 décembre 2021, par le Président de la Transition, Chef Suprême des Armées, le Colonel Assimi Goïta. Malgré tout, les populations du centre...