La Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (SONTAM) a dédié la journée d’hier jeudi 2 septembre au reboisement. Pour cette édition de sa journée de reboisement, les berges du fleuve Niger à Dianéguéla ont été choisies pour planter des arbres. L’événement était placé sous la présidence du Général Mamadou GAKOU, représentant le ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable ; du directeur technique de la SONATAM, Célestin YARA ; des travailleurs de la société et plusieurs agents des eaux et forêts.

 

La représentante de la mairie de la commune VI a remercié la Sonatam pour le choix porté sur leur localité pour cette activité de reboisement. Elle a apprécié le choix des berges du fleuve Niger pour planter des arbres pour protéger l’environnement. L’élue communale a appelé tous les Maliens à planter des arbres, tout en paraphrasant le dicton : ‘’celui qui a planté un arbre n’a pas vécu inutilement’’.
Pour sa part, Mamadou DIABATÉ, secrétaire général du comité syndical de la Sonatam, dira qu’au-delà de son caractère d’entreprise commerciale, la Sonatam mène depuis quelques années des actions d’utilité publique. Il a cité entre autres les dons de sang, les actions de rénovation d’écoles ; les aides à l’endroit des déplacés, la réalisation de forages…
« Nous savons tous que la verdure est l’essence de la vie. Le reboisement permet de lutter contre le réchauffement climatique, un phénomène qui ne fait que s’accentuer d’année en année. Les arbres favorisent les précipitations et par ricochet l’auto-suffisante alimentaire », a affirmé Mamadou DIABATÉ.
Le Directeur technique de la Sonatam, Célestin YARA, a déclaré que cette journée dédiée au reboisement était un événement de grande portée environnementale pour la SONATAM. Il a indiqué que le reboisement était une activité inscrite dans l’agenda des activités de bénévolat des travailleurs de la Sonatam pour apporter leur contribution dans la mise en œuvre des plans et projets de développement forestier du Mali, conformément à la vision des autorités.
Le directeur technique a affirmé que notre pays est engagé à fournir des efforts pour les villes vertes et à sensibiliser l’opinion sur la nécessité de la préservation et de la protection des écosystèmes forestiers dans les localités.
« Une ville ne doit pas être bâtie seulement avec du béton et du fer. Les arbres doivent impérativement avoir leur place pour créer une harmonie et une beauté paysagère rendant ainsi le milieu frais et doux avec de l’air purifié sans oublier le côté esthétique », a soutenu M. YARA.
Il a profité de l’occasion pour inviter tous les maliens à prendre davantage conscience du rôle et de l’importance des arbres et des forêts tant sur le plan écologique que sur le plan social.
« Il est établi qu’au niveau des villes, les forêts ont une grande capacité de stockage du carbone, contribuant ainsi à atténuer les effets du changement climatique. Un des aspects moins perçus est que les arbres contribuent à atténuer la pollution sonore émanant du bruit des engins roulants et des industries de proximité », a informé Célestin YARA.
Il a enfin précisé que la Sonatam, par ce geste, compte sur l’engagement de tous pour donner à la ville de Bamako son aspect de ville verte où il fait bon de vivre.
Le Directeur général des eaux et forêts, le Général Mamadou GAKOU, a apprécié cette action de la Sonatam. Il a déclaré que ce reboisement initié par la Sonatam est une action très significative et très importante en ce sens que nous sommes dans un pays de 2/3 désertiques. Le patron des eaux et forêts a évoqué l’importance que les arbres pouvaient apporter sur le plan social, économique et religieux.
Il a informé que le département de tutelle délivrera à la Sonatam un certificat de responsabilité, un certificat de reconnaissance, un certificat d’engagement par rapport aux activités de lutte contre la dégradation de la nature, de préservation de la diversité, et de lutte contre les effets du changement climatique.

PAR MODIBO KONÉ ET FANTA TRAORÉ (STAGIAIRE)

Source : Info-Matin

MaliwebEnvironnement
La Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (SONTAM) a dédié la journée d’hier jeudi 2 septembre au reboisement. Pour cette édition de sa journée de reboisement, les berges du fleuve Niger à Dianéguéla ont été choisies pour planter des arbres. L’événement était placé sous la présidence du...