Dans le cadre de la 22ème édition de la quinzaine de l’environnement, les membres du Réseau Genre et Energie Durable (Energia) ont organisé une conférence débat le mardi 15 juin 2021 au mémorial Modibo Keita sur le thème : le Rôle des énergies renouvelables dans l’autonomisation des femmes et la lutte contre les changements climatiques. La présidente de Energia, l’ancienne ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement, Keita Aida M’Bow, et les autres conférenciers soutiennent que les énergies renouvelables sont une panacée pour l’autonomisation des femmes maliennes et dans la lutte contre les effets nocifs des changements climatiques.

Après une brève présentation de l’energia Mali, ses objectifs et perspectives, Keita Aida M’Bow a loué les multiples avantages des énergies renouvelables sur l’environnement, à la différence des énergies fossiles, et dans l’autonomisation des femmes. Pour elle, les énergies renouvelables mettent à la disposition des femmes, des technologies pour la cuisson afin de faciliter leurs tâches. « Depuis 30 ans je me bats pour cette cause et tant que ma santé me le permettra, je continuerai le combat. Les avantages des énergies renouvelables ne sont plus à démontrer de nos jours, elles représentent 18% de la production mondiale d’électricité : elles constituent des ressources inépuisables et permettent de sécuriser notre approvisionnement en énergie, contrairement aux énergies fossiles dont les réserves sont limitées, et elles offrent des avantages environnementaux, car elles n’émettent pratiquement pas de pollution, à la différence des énergies fossiles qui sont responsables d’une grande partie de l’effet de serre, des pluies acides, de la pollution des sols, de l’air et des eaux. Elles sont utilisées pour la production de la chaleur et de l’électricité et permettent de réduire significativement les factures d’énergie », souligne-t-elle. Selon elle, le Mali est un pays à fort potentialité d’énergies renouvelables. Pierre Dembélé a cité certains impacts des changements climatiques sur les femmes comme l’assèchement des cours d’eaux ; les fréquentes inondations etc. Il a aussi précisé que  les énergies renouvelables permettent d’alléger les tâches des femmes en facilitant la conservation des plats, en réduisant la consommation du bois d’énergie. Souleymane Berthé, le Directeur général de l’Agence des énergies renouvelables du Mali et Amadou Sidibé de l’Agence Malienne des Energies Renouvelables ont fait ressortir la place prépondérante des énergies renouvelables dans l’autonomisation des femmes et dans la sauvegarde de l’écosystème. Enfin, ils ont invité les femmes maliennes à opter pour ces énergies.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain- Mali

MaliwebEnvironnement
Dans le cadre de la 22ème édition de la quinzaine de l’environnement, les membres du Réseau Genre et Energie Durable (Energia) ont organisé une conférence débat le mardi 15 juin 2021 au mémorial Modibo Keita sur le thème : le Rôle des énergies renouvelables dans l’autonomisation des femmes et...