A l’approche de la période de chaleur, le PDG de la société malienne de gestion de l’eau potable, Somagep-Sa, Boubacar Kane a donné des assurances sur la situation d’approvisionnement d’eau potables aux habitants de la capitale. C’était hier mercredi 6 mars lors d’un déjeuner de presse organisé hier mercredi 6 mars à leur siège.
Les responsables de la Somagep-Sa ont reçu hier mercredi 6 mars 2013 les journalistes à leur siège à Djicoroni-para sur la distribution d’eau potable dans les grandes villes.
Il s’agissait pour le PDG, Boubacar Kane, et ses agents de faire le point des activités, et de se projeter sur l’avenir.
M. Kane de rappeler que comme beaucoup d’autres sociétés, la Somagep-Sa a été affectée en 2012 par la situation socio-politique qui a secoué notre pays. Mais, elle a affronté avec courage les défis liés à cette crise qui a engendré, entre autres effets néfastes, le ralentissement de l’économie et provoqué une grave tension de trésorerie au niveau de la société.
A l’en croire, l’année 2012 aura été principalement marquée par la prise en charge par la société de la gestion de la clientèle, des abonnés de l’eau potable, précédemment assurée par la société Energie du Mali-Sa. Pour faire face à l’internationalisation de la gestion de la clientèle, poursuit-il, son équipe a ouvert à Bamako 8 agences commerciales grand public, un service grands comptes et 4 points d’encaissements. A l’intérieur, la société est aussi présente à travers des directions régionales et des coordinations de centre en fonction de la taille des villes alimentées, 17 centres au total. Cependant, malgré toutes ces difficultés, le personnel de la Somagep-Sa a pu maintenir la continuité de service sur toute l’étendue du territoire, y compris dans les 3 régions du Nord où les volumes d’eau distribués n’ont pas fait l’objet d’une facturation et de ce fait, n’ont pas généré de revenus à la société, explique t-il.

Des épreuves à surmonter
La Somagep-Sa a éprouvé d’énormes difficultés à assurer la continuité du service public de l’eau potable aux populations en 2012 en raison du déficit de production qui a été amplifiée par les perturbations dans la fourniture  d’électricité engendrant des arrêts très fréquents des stations de pompage. Ce qui a provoqué des interruptions dans la distribution d’eau aux populations, a regretté le PDG. Et pour faire face à cette situation, explique le PDG, la société, avec le concours financier de l’Etat, a lancé l’opération de distribution gratuite de l’eau potable aux populations des quartiers défavorisés de Bamako et de Sikasso, dite « opération citerne » qui traduit l’esprit de solidarité, de partage et de citoyenneté de l’entreprise.
Le PDG a également indiqué que son entreprise a participé à l’effort de guerre à travers des opérations de dons de sang et une contribution financière de plus de 7 millions de FCFA. Parlant des perspectives de l’entreprise, M. Kane a fait savoir qu’à cause de la crise socio-politique et économique, les infrastructures de production  n’ont pas connu de renforcement et surtout avec le départ des partenaires qui a précipité l’arrêt de plusieurs chantiers notamment les stations de pompage de  Misssabougou et de Kalabancoro. Avec le retour de ces derniers les travaux vont bientôt reprendre, rassure t-il. Il a invité les consommateurs d’eau à faire une gestion rationnelle pour amoindrir les difficultés.
Cette rencontre avec les journalistes intervient à la date du premier anniversaire de la création de la Somagep-Sa. Société anonyme d’Etat avec un conseil d’administration créée le 5 août 2010 dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme institutionnelle des secteurs publics de l’électricité et de l’eau en République du Mali, la Somagep-Sa ambitionne de faire de l’eau potable une denrée disponible à tout temps. La nouvelle équipe dirigée par M Kane travaille à cela depuis le 7 mars 2012.
Ben Dao

MaliwebEnvironnement
A l’approche de la période de chaleur, le PDG de la société malienne de gestion de l’eau potable, Somagep-Sa, Boubacar Kane a donné des assurances sur la situation d’approvisionnement d’eau potables aux habitants de la capitale. C’était hier mercredi 6 mars lors d’un déjeuner de presse organisé hier mercredi...