L’implication des élus des trois communes riveraines du parc national de la boucle du Baoulé est indispensable dans sa préservation. C’est dans ce cadre que l’Opération d’Aménagement du Parc de la Boucle de Baoulé (OPNBB), avec le financement de bureau de l’Unesco à Bamako et le fonds climat Mali, a initié une formation de quatre jours à l’intention des élus locaux des communes de Bossofala, Sébékoro 1 et Toukoto pour la prise en compte des activités de prévention et de lutte contre les changements climatiques et de budgétisation dans leurs plans de développement économique, social et culturel (PDSEC).

La formation a commencé le jeudi 23 décembre 2021 à la mairie de Nèguela, en présence des élus locaux des différentes communes riveraines et sous la houlette du Directeur général de l’Opération d’Aménagement du Parc de la Boucle de Baoulé (OPNBB), le capitaine Sagaba Samaké.   Dans ses propos liminaires, Capitaine Sagaba Samaké a  fait savoir que l’objectif de la formation est de sensibiliser les élus des communes de Bossofala, Toukoto et Sébèkoro 1 afin de les amener à s’impliquer davantage dans la prévention et la lutte contre les changements climatiques au Mali ; de sensibiliser les élus des communes de Bossofala, Toukoto et Sébékoro 1 afin qu’ils s’impliquent davantage dans la prévention et la lutte contre les changements climatiques et l’atténuation de ses effets ; d’appuyer les élus des trois communes  dans l’intégration dans leurs plans de Développement Social, Economique, et Culturel (PDSEC), les questions de défense de la réserve de  biosphère de la Boucle du Baoulé qui est l’un des derniers retranchements du peu qui reste de la faune et même de son habitat au Mali. Le capitaine Samaké a révélé l’énorme rôle que joue la réserve de la biosphère de la Boucle du Baoulé dans la conservation des paysages, des écosystèmes, des espèces et des gènes,  ainsi que dans la recherche. Il n’a pas manqué de saluer l’accompagnement des partenaires sans lesquels la formation ne serait pas une réalité.  Les maires de Bossofala et de Toukoto ont rassuré le Directeur général de l’OPNBB de leur pleine implication dans la sauvegarde  de la réserve de  biosphère de la boucle du Baoulé qui, selon eux, constitue une carapace naturelle contre l’avancée du désert. Durant quatre jours, les élus locaux de ces différentes communes recevront les enseignements indispensables leur permettant de jouer pleinement leur partition dans la sauvegarde de la réserve de biosphère de la boucle du Baoulé.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

 

MaliwebEnvironnement
L’implication des élus des trois communes riveraines du parc national de la boucle du Baoulé est indispensable dans sa préservation. C’est dans ce cadre que l’Opération d’Aménagement du Parc de la Boucle de Baoulé (OPNBB), avec le financement de bureau de l’Unesco à Bamako et le fonds climat Mali,...