Pour bien surveiller et protéger la forêt de la Boucle du Baoulé, le service des Eaux et forêts a été doté d’un aéronef par la société minière Barrick Gold. Dans le cadre du lancement officiel des activités de conservation du Parc-FINA, le vol inaugural a eu lieu, le jeudi 7octobre 2021, à Faladiè, dans la commune rurale de N’Tjiba, cercle de Kati, sous la présidence de Modibo KONE, ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable.

 

 

C’était en présence des Gouverneurs de Koulikoro et de Kita ; du Directeur national des Eaux et forêts Ousmane SIDIBE ; du Chef de village de Faladiè Maurice TRAORE; du Maire Sekou DIALLO; du représentant du bailleur de fonds Loulo GOLG MINE, N’Golo SANOGO; du représentant de l’ONG BIODUR SAHEL (BIOS), Adama TOGO; etc.
A l’accueil du ministre et de sa délégation, les donsos de la localité étaient fortement mobilisés, ainsi que les femmes, les jeunes et les troupes folkloriques.
L’objectif, selon les donateurs est, non seulement de protéger l’environnement en ces moments de changement climatique, mais aussi, de surveiller la forêt de la Boucle du Baoulé à travers l’avion.
Après les salutations d’usage par le chef de village, le maire Sékou DIALLO a profité l’occasion pour présenter sa commune qui couvre une superficie de 808 km2 pour une population estimée à 26 730 habitants selon le dernier recensement général de 2009.
Il s’est réjoui que cette réception d’avion qui sera gravée dans les annales de l’histoire de la commune de N’TJIBA.
De son côté, Adama TOGO de l’ONG BIODUR SAHEL (BIOS) a révélé que les ambitions du projet Parc-FINA ne sauraient être concrétisées que si l’ensemble des acteurs et parties prenantes s’investissait pleinement. Selon lui, l’appui des communautés et du département de l’Environnement sera très déterminant dans l’exécution du projet Parc-FINA.
Il a souhaité une attention particulière du ministre sur la mise en œuvre du contrat de gestion signé avec la DNEF.
Le Directeur la société minière Barrick Gold a informé que le coût du projet de conservation du Parc-FINA, dans la boucle du Baoulé, s’élève à plus de 2, 5 milliards de FCFA pour les premières années, financés totalement par sa société ‘’Barrick’’. Il a souligné que son projet privilégie une approche à la fois globale, inclusive et innovante pour faire développer les écosystèmes, en général, et la faune, en particulier, grâce à l’introduction des espèces en voie de disparition et celle quasi-inexistantes, la lutte contre le braconnage et la coupe illégale de bois, ainsi que le développement de l’écotourisme.
En effet, après un survol de la forêt à bord de cet aéronef ULM-006, le ministre Modibo KONE était heureux de visiter la forêt du Baoulé en quelques minutes à travers cet avion. Il a fait savoir qu’il avait vu un peu les limites de la forêt de la Boucle du Baoulé en constatant les problèmes subis par cet environnement durant les 30 ans passés.
« Je pense qu’il faudrait que le Mali, à travers les autorités de la Transition, donne du sien à nos forêts. Que nous prenions toutes les dispositions afin que la Boucle de la forêt du Baoulé et les autres forêts classées du Mali puissent être rénovées et remises en état avec la faune utile, mais aussi avec les espèces que nous avons perdues depuis les années », a-t-il déclaré.
Enfin, le ministre Modibo KONE a sollicité les populations riveraines pour dénoncer les personnes qui viennent détruire la forêt du Baoulé. Il a conseillé aussi d’éviter les feux de brousse. Faites en sorte que vous puissiez vivre avec cette forêt, à travers le tourisme et d’autres activités génératrices de revenus, a-t-il prodigué.

Par SABA BALLO

Source : Info-Matin

MaliwebEnvironnement
Pour bien surveiller et protéger la forêt de la Boucle du Baoulé, le service des Eaux et forêts a été doté d’un aéronef par la société minière Barrick Gold. Dans le cadre du lancement officiel des activités de conservation du Parc-FINA, le vol inaugural a eu lieu, le jeudi...