police mali

Le samedi 28 septembre dernier, le Commissaire divisionnaire de police Moussa Fanta Diarra en charge de la Commune de Niono a mis le grappin sur Moussa Touré dit Balla, chef de bande et ses trois lieutenants, Ousmane Diakité, Mamadou Diarra et Seydou Koné.

La bande a été démantelée grâce à Fatim Diarra, une fille dont le domicile de la grande sœur avait été cambriolé et le téléphone portable emporté. Par hasard, ce jour,  le chef de bande et elle se sont retrouvés cote à cote sur le lieu d’une cérémonie de mariage. Soudain, le téléphone de Balla a sonné. Fatim ayant  entendu la sonnerie semblable à celle de sa grande sœur a aussitôt crié, l’accusant du vol dudit téléphone.

Pris de court, Balla confesse et pour éviter de se faire humilier, il proposa de lui restituer ledit téléphone plus un autre plus sophistiqué et plus cher. Ils conviennent d’un lieu vers 21H30 mn au quartier B. Fatim raconte tout au Commissaire qui  investit  les lieux avant l’heure avec ses hommes et  met  le grappin sur Moussa Touré dit Balla qui a dénoncé ses complices. A leur interrogatoire, ils ont reconnu être les cambrioleurs qui ont cassé plusieurs boutiques au grand marché et cambriolé des domiciles depuis l’année dernière. Tous ont été déférés.

abdoulaye ouattaraFaits divers
Le samedi 28 septembre dernier, le Commissaire divisionnaire de police Moussa Fanta Diarra en charge de la Commune de Niono a mis le grappin sur Moussa Touré dit Balla, chef de bande et ses trois lieutenants, Ousmane Diakité, Mamadou Diarra et Seydou Koné. La bande a été démantelée grâce à...