Suite aux investigations de la Brigade territoriale de la Gendarmerie de Fana, trois personnes suspectes ont été appréhendées dans le cadre de l’assassinat de Ramata Togola, directrice de l’école à Sélingué. Les investigations continuent jusqu’à la mise de l’assassin sous les verrous.   

 

Ceci est une bonne nouvelle, même si l’auteur n’est pas encore trouvé. Ça démontre toute l’implication des autorités à mettre la main sur l’assassin de Mme Ramata Togola, une directrice qui aimait son travail.

Pour rappel, c’était dans la matinée du vendredi 29 avril, la directrice de l’école fondamentale de Kangaré 1er cycle B, Ramata Togola a été retrouvée égorgée dans son bureau. Selon plusieurs sources, cet acte a été commis par des inconnus, qui n’ont pas été identifiés par les forces de l’ordre. Pour que justice soit faite, la population a battu le pavé, hier, du centre-ville à la sous-préfecture.  ‘’ Nous sommes venus pour demander aux autorités de tout mettre en œuvre afin d’arrêter ces criminels. Nous leur faisons confiance et nous sommes à leur disposition pour que la lumière soit faite sur cette affaire’’, a déclaré un des responsables.

Pour lui, tant que la justice n’est pas faite sur cette affaire, tous les fonctionnaires de Sélingué seront en danger.  ‘’Nous ne savons pas les motivations qui ont poussé ces individus à commettre cet acte ignoble et odieux. Est-ce que leurs objectifs, ce sont les fonctionnaires de la localité ?’’, s’est-il interrogé.

Par ailleurs, l’assassinat a éveillé un vif émoi, et la Synergie des syndicats signataires du protocole d’accord du 15 octobre 2016 a rappelé que, depuis un certain temps, l’Institution scolaire est devenue la cible des groupes armés et des bandits de tous genres, en témoignent l’attaque récente du Centre d’animation pédagogique de Kléla et l’assassinat de notre collègue. ‘’Nous condamnons avec fermeté ces actes ignobles et barbares et invitons les autorités à sécuriser le domaine scolaire ainsi que les personnes qui y travaillent afin de permettre à l’école de jouer de son rôle de formation et d’encadrement de l’élite de demain. Par contre, les autorités doivent tout faire pour arrêter ce malfrat et rendre justice à la famille de la victime et l’ensemble du corps d’enseignement au Mali.

Lansine COULIBALY  

Source : LE COMBAT

MaliwebFaits divers
Suite aux investigations de la Brigade territoriale de la Gendarmerie de Fana, trois personnes suspectes ont été appréhendées dans le cadre de l’assassinat de Ramata Togola, directrice de l’école à Sélingué. Les investigations continuent jusqu’à la mise de l’assassin sous les verrous.      Ceci est une bonne nouvelle, même si l’auteur n’est pas encore...