Des filles tabassent un gendarme et son ami, pour avoir refusé leurs avances, dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 octobre 2021 à Yopougon.

Des filles et leurs complices ont copieusement tabassé un gendarme et son compagnon pour avoir refusé de passer la nuit avec elles. Gakpo Z.C. Evrard, en service à la Brigade de sécurité de la gendarmerie de Yopougon « Toits Rouges » et son ami, ont subi une sacrée bastonnade cette nuit.

Selon les faits, aux environs de 3h du matin, dans les environs de « William Ponty », le gendarme et son ami ont été interpellés par deux jeunes filles. Elles leur font des avances mais ces derniers refusent. Un refus qui ne va pas plaire aux demoiselles. L’une des filles lance une parole désagréable au gendarme. Cette parole telle un cri de guerre alerte d’autres filles sorties de nulle part. Elles s’agrippent sur le gendarme et sont ami et cognent sauvagement.

Dans le but d’éviter leur secours, elles se mettent toutes à crier « voleur! voleur! ». D’autres profitent de cette bastonnade pour dépouiller leurs victimes. Les jeunes filles récupèrent la somme de 16.000 francs CFA et leurs téléphones portables.

Certains individus errant encore dans les environs, réagissent. Tous pensaient qu’ils étaient réellement des voleurs. Mais deux d’entre vont s’approcher pour comprendre mieux ce qui se passent. C’est en ce moment que le gendarme va réussir à donner une preuve de son identité . « Je suis gendarme« , dit-il.

Les deux personnes réussissent à sauver le gendarme et son ami des griffes des jeunes filles. Ils sont évacués dans un centre sanitaire communautaire, au quartier Wassakara. Ils ont reçu des soins avant d’être conduits au commissariat.

Source: afrikmag

MaliwebFaits divers
Des filles tabassent un gendarme et son ami, pour avoir refusé leurs avances, dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 octobre 2021 à Yopougon. Des filles et leurs complices ont copieusement tabassé un gendarme et son compagnon pour avoir refusé de passer la nuit avec elles. Gakpo Z.C....