En pleine activité de contrôle et de surveillance pour le bon déroulement de la deuxième journée des épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF), David Daou, non moins président du centre d’examen « la Renaissance », sis en commune I du district de Bamako, a miraculeusement rendu l’âme.

L’homme ne souffrait visiblement de rien, selon ses collaborateurs. Il avait quitté chez lui avec l’espoir d’y retourner saint et sauf. Mais David Daou, président du centre d’examens appelé « la Renaissance », est décédé. Sa mort subite est survenue dans sur le lieu de travail, ce mardi 28 juin 2022. Selon les indiscrétions, il ressort que le défunt était directeur du Groupe scolaire Djélibougou ’’B’’, en commune I du district de Bamako. Des sources concordantes relèvent que le défunt président du centre est mort en pleine activité, à la suite d’un malaise. L’annonce de la triste nouvelle a surpris tous ses collègues et collaborateurs. Selon les témoignages, Davis Daou « était une personne intègre qui aimait très bien son travail ».

Mamadou Diarra

Source: LE PAYS