Le mardi 2 août, deux individus ont été arrêtés dans la soirée, par les forces de sécurité dans la région de Ségou à la suite d’un vol de moto. Ils détenaient un pistolet mitrailleur (PM) avec plusieurs munitions, des couteaux, des radios et des drogues. Après vérification, il s’est avéré que ces quidams sont des militaires. Ils ont été remis à la gendarmerie de Ségou.

 

Longtemps devenu une garderie d’enfant de parents désolés, envahis et débordés par leurs propres enfants, l’Armée malienne perd sa valeur après chaque sortie de formation.

Certains jeunes sans foi ni loi, formés aux tirs et aux combats, exploitent leurs talents et expériences pour voler et piller les pauvres populations qu’ils sont supposés protéger. Habitués à la drogue et aux différents excitants, ces jeunes ne manquent pas d’occasion pour s’adonner à leur ancien job. Ce n’est pas la première fois que des porteurs d’uniformes sont appréhendés en flagrant délit de braquage.

Dotés d’armes et d’uniformes de différents corps, ces jeunes de moralité douteuse embobinent les populations dans les régions aussi bien que dans la capitale. Comment se mettre en tête que nous allons être volés par ceux-là même qui sont recrutés pour assurer notre sécurité ?

Il est nécessaire de faire une enquête de moralité avant chaque recrutement. Chercher à connaître au préalable les antécédents des candidats.

 

Aboubacar Sidiki Diarra

(stagiaire)

Source : Mali Tribune

MaliwebFaits divers
Le mardi 2 août, deux individus ont été arrêtés dans la soirée, par les forces de sécurité dans la région de Ségou à la suite d’un vol de moto. Ils détenaient un pistolet mitrailleur (PM) avec plusieurs munitions, des couteaux, des radios et des drogues. Après vérification, il s’est...