Ce mal ronge et empoisonne tout autant la personne jalouse, son conjoint que son entourage 

La jalousie est un sentiment qui n’épargne personne. Elle se transforme en calvaire pour celui qui la vit et celui qui la subit. En réalité chacun de nous a souffert de ce mal  indescriptible, de ce sentiment de peur. Freud écrivait qu’il n’est pas normal de ne pas éprouver de jalousie. Selon lui, ce serait même un besoin.  Même si ce sentiment semble être inévitable dans un  couple, la jalousie à un certain degré est très nuisible pour la vie de couple. Comme dirait l’autre «  l’excès en tout est nuisible ».

Vie couple jalouse fatale infidelite mali

 

Une multitude de gens jugent que la jalousie en aucun cas, ne peut être une preuve d’amour. Elle relève plutôt d’un désir de possession. Il n’est pas rare de voir des couples se disputer souvent pour des futilités. A la base de toutes ces incompréhensions se trouve généralement la jalousie. Il se trouve que « Madame » ou « Monsieur » fouille un peu trop ou développe souvent sans motif un comportement de suspicion.  Il faut reconnaître que derrière ces crises se cache un profond manque de confiance en soi.

La jalousie est définie comme étant  un sentiment d’exclusivité amoureuse et la peur de perdre l’amour de son partenaire.  Ainsi, avec mesure, la jalousie apparaît presque comme « un compagnon du couple ». Elle peut même pimenter la vie de couple ! Malheureusement, il arrive que la jalousie s’ingère dans le couple de façon envahissante et devienne obsessionnelle.

Alors bonjour les dégâts ! L’homme ou la femme ne se contrôle plus. Ils n’hésitent  pas à suivre de près leurs conjoints. Les messages de leurs partenaires sont discrètement  passés à la loupe.  Or, il est avéré que cette hantise à vouloir contrôler la vie de son compagnon finit souvent par scléroser la vie de couple et au pire des cas conduire à la rupture.

Les uns et les autres doivent savoir  que ce mal n’est point une fatalité et que l’on peut bel et bien se débarrasser de ce sentiment destructif. La recette est  simple. Nos sœurs doivent travailler sur elles-mêmes et consolider la confiance en soi.  Bref, toujours est-il que la jalouse empoisonne à la fois la vie de son conjoint et son entourage.

La voisine est toujours perçue par cette catégorie d’épouse comme son premier ennemi. Nous avons tous entendu sinon été témoin au moins une fois d’une scène où la femme jalouse, sans fondement, accuse son partenaire d’entretenir une relation amoureuse avec la fille d’à côté, soit avec plusieurs élégantes de l’entourage. Dans le cas échéant, l’entourage est perçu comme étant le complice de son partenaire prêt à le couvrir en cas de besoin. La personne jalouse est toujours  en  froid avec tout le monde. Elle  est toujours sur ses gardes.

Les exemples qui suivent prouvent à suffisance la vie infernale qu’impose le jaloux à son entourage. Accusés très généralement à tort, ces personnes souvent traitées de tous les noms d’oiseaux par le jaloux  qui éprouve un choc psychologique.

Mme Youma Sakiliba raconte le cas d’une sœur. Celle qu’on va surnommer Ouley a fini par divorcer à cause de sa jalousie maladive.  Ouley dans sa folie se basait  toujours sur des prétextes bidon pour accuser son homme de l’avoir trompée. Notre interlocutrice révèle que sa sœur dans sa quête infatigable d’une preuve indiscutable de tromperie fouillait  le téléphone, les  poches, les sacs et les documents de son mari.

Ouley dans ses délires harcelait constamment son partenaire. Ce dernier sans raison  était accusé d’être un coureur de jupon qui tire sur toutes les femmes.  Son pauvre mari essayait à chaque fois  de la  faire raisonner, mais en vain. « Elle devenait de plus en plus hystérique et insupportable.  Elle n’hésitait pas à aller faire le guet devant le bureau de son conjoint. Gare à ce dernier s’il recevait une femme trop longtemps » relate Youma. La cousine instable a fini par faire un grand scandale dans le lieu de travail de son conjoint en soutenant mordicus que ce dernier couchait avec sa secrétaire. Ce fut la goutte d’eau qui déborda le vase. Son homme qui ne pouvait plus supporter l’attitude acariâtre de son épouse a choisi de se séparer d’elle pour avoir la paix.

Ce dernier avant de se résoudre à  divorcer avait subi à cause de l’attitude de sa femme toutes sortes d’humiliation. Avant cette scène pathétique au lieu de travail de son conjoint, Youma avait accusé son mari d’entretenir une relation amoureuse avec la fille mineure de leur colocataire. «  Elle terrorisait cette pauvre fille et ses parents » explique notre interlocutrice.

 

SOUS LE CHOC. Cet autre cas est révélateur. La victime est toujours sous le choc quatre ans après les faits. Mme Sangaré Oumou a bien voulu partager sa mésaventure. Elle indique que son malheur est venu de celle qu’elle prenait pour une sœur. Notre interlocutrice était célibataire à l’époque des faits. Elle se donnait la liberté d’aller passer la journée avec sa parente.

Elle se croyait chez elle. Quelle ne fut sa surprise d’apprendre un beau matin qu’elle est au centre d’un drame familial. « Madame »  avait suggéré la veille que son époux et sa sœur font chemin ensemble. Cette proximité aurait suscité un tendre sentiment entre les deux compagnons de route, selon l’épouse « malade ». Elle était convaincue que les deux supposés tourtereaux  se donnaient rendez-vous chez elle et qu’elle leur a  tout simplement facilité la tâche.  Sans aucun argument valable la maitresse de maison crie à la trahison et au scandale. « Jamais je n’oublierai ce qu’elle m’a lancé ce jour-là. Elle m’a dit qu’elle m’a ouvert sa porte et que j’en ai profité pour sortir avec son mari. L’accusation était tellement infondée que je me suis mise à pleurer.  C’était injuste, je n’avais aucune relation particulière avec son mari. La preuve ? Pendant tout le temps que j’ai fréquenté sa maison je n’ai croisé son époux, un homme très timide, que trois fois » se rappelle Oumou avec un regard triste et lointain.

Celle qui est accusée à tort a passé plusieurs semaines à se remémorer le film de cette histoire enfin de déceler où elle a pêché. «  Il n’y avait rien. Mais comment prouver mon innocence. Car l’accusation était grave et portait atteinte à ma dignité et mon honneur de femme » murmure Oumou, la voix brisée par un sanglot étranglé.  Depuis cette triste scène elle a coupé le pont avec sa  jalouse de sœur.

Ces exemples sont loin d’être uniques. Là-dessus on peut en faire un bouquin. Personne n’a des droits sur l’existence d’autrui. De ce fait, un partenaire en amour n’est en aucun cas une propriété.  Il faut également retenir que ne pas être jaloux, ne saurait être  de l’indifférence. Bien au contraire !  C’est   une marque de confiance en l’autre.

L’appréhension d’être une épouse abandonnée peut s’exprimer par quelques manifestations de jalousie, à condition de ne pas mettre en doute la sincérité du partenaire. Mais si l’on aliène la liberté de l’autre pour s’assurer de sa personne, on risque de tout perdre.

M. A. Traoré

 

 

La banane,  bonne pour la peau sèche et les cheveux fragiles

 

En plus de ses vertus incroyables pour la santé, les bananes s’utilisent aussi dans le cadre esthétique, c’est un hydratant naturel efficace pour la peau et les cheveux…

La banane est vraiment un remède naturel pour beaucoup des maladies et ses vertus pour la santé ne sont plus à prouver. Lorsque vous la comparez à une pomme, elle contient 4 fois plus de protéines, 2 fois la quantité d’hydrate de carbone, 3 fois plus de phosphore, 5 fois plus de vitamine A et fer, et 2 fois des autres vitamines et minéraux. Elle est également riche en potassium et est l’un des aliments les plus nutritifs. Alors il est peut être temps de changer la célèbre phrase par ce qui suit : »Une banane par jour éloigne le médecin pour toujours ».

En plus des ses vertus incroyables pour la santé, les bananes s’utilisent aussi dans le cadre esthétique, c’est un hydratant naturel efficace pour la peau et les cheveux…

Masque pour les cheveux fragiles :

Pour renforcer vos cheveux fragiles essayez un masque à base de bananes en écrasant une, puis frottez-la sur vos cheveux encore mouillés et laisser le masque agir pendant une demie heure avant de rincer.

Masque pour la peau sèche

– Écrasez une banane.

– Mélange la banane écrasée avec 3 cuillère de miel jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

– Appliquez le masque sur votre peau sèche et laissez-le reposer pendant 10 min environ, puis rincez à l’eau tiède.

Testez les deux recettes de grand-mère et jugez vous-même.

 

Mali-web.orgFaits divers
Ce mal ronge et empoisonne tout autant la personne jalouse, son conjoint que son entourage  La jalousie est un sentiment qui n’épargne personne. Elle se transforme en calvaire pour celui qui la vit et celui qui la subit. En réalité chacun de nous a souffert de ce mal  indescriptible, de...