Dans la journée du mercredi 15 juin, aux environs de 15 heures, trois jeunes, détenant un petit albinos, ont été interpellés par les forces de Sécurité. Leur arrestation s’est produite au marché de Zantiguila, sur la RN6.

 

Selon nos informations, les trois malfaiteurs ont fait une escale au marché de Zantiguila (route de Ségou), alors qu’ils portaient l’enfant albinos. Un acte qui alerta les villageois.

Du coup, ils informèrent les forces de sécurité de la localité. Illico presto, les éléments de la Gendarmerie se sont rendus sur les lieux aux fins de constation. Ainsi, ils ont procédé à l’interpellation du trio de jeunes. Il s’agit de Gantiki dit Baba Diarra, Bourama et Lassina, tous résidants de Diallakorodji et Kognoumani, a-t-on appris d’une source, qui a requis l’anonymat.

Joint par nos soins, la présidente de l’Association Espoir pour les Albinos et autres enfants en difficulté, Fatou Touré, s’est indignée face au rapt de cet enfant. » Les enfants albinos ne peuvent même pas aller jouer avec les autres enfants puisqu’ils sont gardés à la maison dans la plus part des cas pour échapper contre les malfaiteurs. « , a-t-elle indiquée en substance. A cet effet, elle a invité les autorités de prendre des mesures drastiques contre les auteurs de telles pratiques.

Une enquête a été, toutefois, ouverte par la Gendarmerie de Fana afin d’élucider les circonstances réelles du rapt de l’enfant albinos, d’environ deux ans. Cet enlèvement intervient trois jours après la célébration du 13 juin, dédiée à la  » Journée Internationale de Sensibilisation à l’Albinisme « .

O. B

Source: L’INDEPENDANT