En collaboration avec Carleton College et l’université de Floride, l’Université des lettres et des Sciences humaines de Bamako (ULSHB) a organisé une journée d’étude littéraire sur Fily Dabo Sissoko.

Cette journée d’études s’articule sur « Fily Dabo Sissoko et la mémoire politique » ; « l’œuvre de Fily Dabo et la condition féminine tirée des livres La passion de Djimé et de La savane rouge » ; « le français de Fily Dabo Sissoko dans la passion de Djimé » ; « Fily Dabo Sissoko, chantre de l’identité culturelle africaine face aux auteurs coloniaux » ; « l’Écriture de soi et d’autrui à travers Crayons et portraits » ; « Fily Dabo, une lumière assassinée de Oumar Hamadoun Dicko »…

L’enjeu de la journée était d’examiner les œuvres et la production littéraire (l’esthétique littéraire, l’art de la chronique politique, sa littérature pensée, concepts et action). Examens et analyse des pratiques d’écriture de ses romans et poésies; des thématiques comme “Quelle place accordée à des œuvres comme Coup de Sagaie, Les jeux du destin ou encore Une page est tournée ?”

Cette journée était parrainée par le Premier ministre, Dr. Choguel Kokalla Maïga. Le Premier ministre juge important d’améliorer aujourd’hui l’impact sur l’évolution politique et sociale du Mali en ajoutant que Fily Dabo Sissoko célèbre contre le déni d’identité culturelle que le colonisateur impose aux populations africaines.

“Fily a donné naissance à 16 enfants: 10 garçons et 6 filles. Il était généreux, il faisait le tour chez tous ses amis chaque soir pour prendre de leurs nouvelles et ne se couchait jamais avant 3 heures du matin. Il était traditionaliste. C’est le premier homme noir qui s’est présenté en cotonnade”, disait Mody Fily Sissoko, fils de Fily Dabo Sissoko.

Selon le comité d’organisation, ses œuvres sont longtemps restées méconnues. Il a enrichi la littérature malienne des années 1950 et 1960. Il a plusieurs recueils de poèmes ainsi que des œuvres d’autobiographies.

Au cours de cette journée d’études, des chercheurs ont examiné et analysé les pratiques d’écriture des romans et poésies de l’homme; l’esthétique littéraire, l’art de sa chronique politique, ses concepts et actions.

Né en 1900 à Horoko, modeste hameau à Bafoulabé, Fily Dabo Sissoko est avant tout un homme de lettres, à la fois politique, essayiste, anthropologue, sociologue, historien bref une immense figure porteur d’idées. Il est principalement une figure majeure dans l’histoire politique du Mali dont sa carrière politique comprend son élection à l’Assemblée nationale française de 1945 à 1959. Il meurt en 1964.

Fatoumata Kané

Source: Mali Tribune

MaliwebSociété
En collaboration avec Carleton College et l’université de Floride, l’Université des lettres et des Sciences humaines de Bamako (ULSHB) a organisé une journée d’étude littéraire sur Fily Dabo Sissoko. Cette journée d’études s’articule sur « Fily Dabo Sissoko et la mémoire politique » ; « l’œuvre de Fily Dabo et la...