L’École de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye (EMP-ABB) a abrité, le lundi 14 mars 2022, la signature de convention de la mise en place d’un programme de Master en Gestion des Risques de Catastrophes (GRC). Le projet a vu le jour grâce à une étroite collaboration entre la direction générale de la Protection Civile, de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB) et de l’École de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye (EMP-ABB). La cérémonie était présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Daoud Aly Mohamedine, en présence du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Pr. Amadou Keita et celui de l’Environnement ; de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo Koné ; du Secrétaire Général du ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le général Sidiki Samaké ; du directeur de l’EMPABB et des représentants des partenaires techniques et financiers.

 

Selon le Pr. Amadou Kéïta, ce programme de Master est une réponse à la diversification des filières de formation dans les structures de l’enseignement supérieur et à l’employabilité des diplômés. Le Pr. Kéïta a ajouté que le partenariat entre l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB), la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) et de l’Ecole de Maintien de la paix Alioune Blondin Beye (EMP-ABB) permettra de développer les compétences multisectorielles pour le développement du leadership dans la gestion des risques de catastrophes (risques liés aux changements climatiques, aux conflits, aux épidémies et renforcement de la résilience des communautés) au Mali et dans la sous-région en offrant un programme performant basé sur l’expérience.

Pour sa part, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Daoud Aly Mohammedine, a expliqué que cette nouvelle filière, outre les connaissances académiques, permettra à la jeunesse malienne d’acquérir des compétences dans l’exercice des fonctions qu’elle occupera ; contribuera, dans une large mesure, à sensibiliser les Maliens sur les risques et catastrophes. « A travers les diplômés de cette spécialité, la Protection Civile aura des relais d’informations et de sensibilisation de par le pays », a-t-il dit. La présente convention entre la DGPC et l’USTTB, ajoutera-t-il, prouve à suffisance l’engagement du gouvernement à travers le département de la sécurité à réduire les risques, les dommages et pertes liés aux catastrophes ainsi que le renforcement de la résilience climatique. Le Général Daoud Aly Mohammedine a salué la Banque Mondiale et l’équipe d’Hydromet-Mali pour avoir fait de ce projet de Master en Gestion des Risques de Catastrophes une réalité au Mali.

O.B.D

SourceLe républicain mali

MaliwebEducationSociété
L’École de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye (EMP-ABB) a abrité, le lundi 14 mars 2022, la signature de convention de la mise en place d’un programme de Master en Gestion des Risques de Catastrophes (GRC). Le projet a vu le jour grâce à une étroite collaboration entre...