Après six (6) préavis de grève, le Regroupement des syndicats des travailleurs de Kayes (RST-K), a adressé une lettre au Gouverneur de la région le 05 septembre 2021, menaçant d’aller en grève de 5 jours, soit 120 heures à partir du lundi 27 septembre jusqu’au 1er octobre 2021, si le reversement des primes prélevées depuis le mois de janvier 2020 n’est pas effectif.

Dans cette lettre, le Regroupement de syndicats des Travailleurs de Kayes a abordé plusieurs aspects : « Considérant l’arrêté interministériel N” 2019-4946ÉMDSTFP-MATD-SG du 26 DEC.2019 fixant la liste des zones difficiles ; Considérant l’exclusion de certains arrondissements du cercle de Kayes, de Bafoulabé et de Kita de la Région de Kayes par rapport à la prime de zones difficiles ; Considérant le prélèvement de prime de zone sur les salaires depuis le mois de janvier 2020 chez les travailleurs de la Région ; Considérant que ces primes de zone étaient un acquis d’une lutte laborieuse des syndicats ; Considérant la lettre N 2021-001ÉSSS.R-K adressée au Gouverneur pour information et sollicitation en vue de la restauration de la prime de zones difficiles ; Considérant la lettre N 2021-001ÉSSS.R-K adressée aux différents secrétaires (…)

ALPHAGALO

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebMali actuSociété
Après six (6) préavis de grève, le Regroupement des syndicats des travailleurs de Kayes (RST-K), a adressé une lettre au Gouverneur de la région le 05 septembre 2021, menaçant d’aller en grève de 5 jours, soit 120 heures à partir du lundi 27 septembre jusqu’au 1er octobre 2021, si...