Le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI 2002) a lancé, ce mardi 16 août, un projet de renforcement du contrôle démocratique civil du secteur de la défense et de la sécurité. La cérémonie d’ouverture était présidée, au Grand hôtel, par le ministre de la Refondation de l’État, chargé des relations avec les institutions, Ibrahim Ikassa MAIGA. C’était en présence du président de CRI 2002, le Dr Abdoulaye SALL ; du secrétaire général du ministère de la Sécurité, Oumar SOGOBA ; du Commissaire à la réforme du secteur de la sécurité, le Général Abdoulaye COULIBALY…

 

Ce projet est initié par CRI-2002 et ses partenaires en vue de soutenir les efforts du Gouvernement dans la quête d’une meilleure gouvernance du secteur de la Défense et de la sécurité.  Il s’inscrit dans le cadre de la création et de l’émergence d’un dialogue constructif entre la société civile et le secteur de la défense, en mettant l’accent sur la nécessité d’un consensus autour des priorités en vue d’une meilleure gouvernance du secteur de la défense et de la sécurité.

L’objectif du présent projet est de contribuer au renforcement des capacités des Organisations de la société civile (OSC) dans le contrôle démocratique civil de la gouvernance du secteur de la défense et de la sécurité. Il s’agira de créer une synergie entre les milieux civils et militaires en vue de contribuer de façon pertinente à l’amélioration de l’accès des Organisations de la Société civile (OSC) maliennes à des informations factuelles sur la façon de promouvoir la transparence l’intégrité, la bonne gouvernance, la redevabilité et une législation inclusive dans le secteur de la défense et sécurité.

De même, il entend contribuer à l’émergence de la coopération constructive et de l’engagement civique entre les Organisations de la société civile (OSC), le Conseil National de Transition (CNT) et les Institutions de défense et de sécurité pour faire avancer la gouvernance démocratique dans ledit secteur et au renforcement des mécanismes de contrôle démocratique du secteur de la défense et de la sécurité pour établir les bases d’un contrôle citoyen efficace au retour à l’ordre constitutionnel normal.

Dans ses mots de bienvenue, le représentant du maire de la commune III, Issa NIAMBELE, a indiqué que ce projet contribuera à l’amélioration de l’accès des organisations de la société civile malienne dans le secteur de la défense et de la sécurité.

Selon lui, ce projet permet de nourrir l’espoir des Maliens, de refaire une refondation dans leur savoir-faire et leur savoir-être, de promouvoir et renforcer la gouvernance participative citoyenne pour une transition réussie.

Dans ses explications, le président de CRI 2002, le Dr Abdoulaye SALL, a expliqué que ce lancement consacre la deuxième phase de ce projet après une première phase mise en œuvre de 2018 à 2021 et consacrée à la refondation de l’État.

Selon lui, ce lancement est mis à profit pour échanger avec des acteurs en vue de recenser leurs attentes pour améliorer ce qui doit être fait sur le terrain.

Le Dr SALL a fait savoir que le projet travaillera avec plusieurs organisations de la société civile à travers le pays.

Il a profité de l’occasion pour faire comprendre que notre pays est en guerre. De ce fait, soutient-il, qu’il s’agit de lutter contre les terroristes et les forces maléfiques, avant de faire face à la sécurité du pays.

Après ces étapes, explique le Dr SALL, viendra la paix à travers des actions de réconciliation, de cohésion sociale et de développement.

Pour atteindre ces objectifs, le président de CRI 2002 affirme qu’il faudrait que les forces de sécurité travaillent en collaboration avec la population.

Le ministre de la Refondation de l’État, chargé des relations avec les institutions, le Pr Ibrahim Ikassa MAIGA, a indiqué que face à une tendance à l’exacerbation de la crise sécuritaire à laquelle est confronté notre Pays depuis plus d’une décennie, une réaction concertée s’impose et fait appel à l’implication de toutes les parties prenantes, et à la bonne conjugaison de nos volontés, de nos intelligences, de nos efforts, et de nos moyens.

Il a souligné que ce projet est un espace d’échange sur toutes les dimensions de la vie socio -économique et sécuritaire, un cadre de partage et de capitalisation des expériences et des leçons apprises, mais aussi et surtout de réflexions et d’actions aux fins de proposer des solutions cohérentes holistiques, inclusives, efficientes et efficaces pour une meilleure gouvernance démocratique du secteur de la défense et sécurité.

PAR MODIBO KONE

Source : Info-Matin

MaliwebSociété
Le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI 2002) a lancé, ce mardi 16 août, un projet de renforcement du contrôle démocratique civil du secteur de la défense et de la sécurité. La cérémonie d’ouverture était présidée, au Grand hôtel, par le...