Le peuple du Mali a commémoré la journée du 22 septembre, la date de l’Indépendance du Mali, le jeudi dernier sur toute l’étendue de son territoire.

 

Pour ne pas rester en marge de la célébration de la fête nationale, le Haut conseil des Maliens de Gabon; à travers son secrétaire général adjoint, Mahamadou Maya Semega, a marqué la date du 22 septembre 2022 à l’Ambassade du Mali au Gabon dans une rencontre d’envergure.

Placée sous le signe de « La réconciliation nationale dans la paix avec tous les Maliens à l’intérieur comme de l’extérieur », cet évènement a enregistré la présence du tout nouvel ambassadeur plénipotentiaire auprès de la République gabonaise, Mamadou Madjou Berthé, du vice-président du Conseil de Base de Gabon, Amara Diarra et de plusieurs Maliens établis au Gabon.

Au cours de la cérémonie, l’ambassadeur, appelant à l’unité des Maliens, soutiendra qu’il ne saurait être la cheville ouvrière de la  communauté malienne sans l’apport des faîtières des associations de la diaspora, qui sont des guides de nos compatriotes établis au Gabon, en particulier et en général dans le reste du monde. Selon lui, ces guides doivent œuvrer pour coudre les Maliens et non les diviser. « J’ai le devoir de tout faire pour que  le jour où je dois quitter ce pays, je pars avec la tête paisible  et l’esprit tranquille de faire ce que je peux pour réconcilier cette communauté avec elle-même »

Faisant l’historique du Mali, le vice-président du Conseil de Base de Gabon, M. Diarra soutiendra  qu’en 1222, Soundjata Keita devient le premier empereur du Mali et fixe la capitale à Niani. Il proclame la charte de Mandé 700 ans avec la proclamation de celle de l’ONU en 1945. Et de poursuivre que de 1883 à 1960, notre pays devient une colonie française sous le nom de Soudan français. Et que le 22 septembre 1960, le Mali accède à l’Indépendance  après l’éclatement de la Fédération Sénégalo-malienne. De 1960 à 1968, poursuit M. Diarra, Modibo Keita devient le président d’un Mali indépendant.

Pour sa part, le secrétaire général adjoint du  Haut conseil des Maliens de Gabon, M. Semega précise que cette cérémonie, riche en couleurs, a pu rassembler les Maliens de Kayes à Ménaka, qui ont tous répondu à l’appel. « A ma qualité de secrétaire général adjoint du Haut conseil des Maliens de Gabon, j’avoue que j’ai été honoré  par la présence d’un Ambassadeur comblé, et je profite de l’évènement pour saluer notre président Habib Sylla. Je précise que cette fête de l’indépendance est placée sous le thème de la Réconciliation nationale de tous les Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur » a-t-il conclu.

Lamine BAGAYOGO

Source : Mali Horizon