Kalifa Diakité est le nouveau président national de la Jeune chambre internationale Mali (JCI-Mali) pour la mandature 2022, conformément à la philosophie de l’organisation : «Un homme-un an-un mandat».

 

Il succède à ce poste à Aboubacar Idrissa Dicko. Ainsi en a décidé la 26è Convention nationale de la JCI-Mali qui a lieu du 22 au 24 octobre dernier dans la salle des spectacles Siramory Diabaté de Koulikoro. Il dirigera un bureau composé de quatre vice-présidents nationaux respectivement Ibrahima Sory Sow de la JCI Kayes, Cheick Fantamady Keita de la JCI Bamako espoir, Kisso Traoré de la JCI Bamako Ciwara et Elhadji Mahamane Touré de la JCI Tombouctou, de deux vice-présidents exécutifs nationaux à savoir Modibo Ba de la JCI Bamako Espoir et Oumar Barry de la JCI Yélimané. Amadou Abdoulayé Traoré de la JCI Mopti a été élu Deputy président national.

«En me portant à la tête de notre grande organisation, en tant que 27è président national, vous avez décidé d’inscrire cette date en lettre d’or dans les annales de la JCI Mali. C’est avec un sentiment de fierté, mais aussi d’humilité et de responsabilité que j’accepte ces charges», a déclaré le nouveau président de la JCI-Mali 2022. Kalifa Diakité a sollicité le soutien et l’accompagnement de tous pour l’aider à assumer cette noble et exaltante mission.

Parlant de ses ambitions, il a annoncé qu’en plus des actions courantes de renforcement des capacités de ses membres et d’assistance aux organisations locales, son organisation voudrait poser des actions majeures telles que l’opérationnalisation des organes de la Fondation JCI Mali, la mise en œuvre d’un Programme national d’incubation pour l’entrepreneuriat des jeunes et l’organisation d’un Forum d’affaires des entrepreneurs JCI. Le nouveau président a rendu hommage à son prédécesseur, Aboubacar Idrissa Dicko qui, selon lui, a su diriger la JCI Mali avec responsabilité et dans la plus grande courtoisie. Ce dernier a ajouté que son bilan est positif.

«Nous avons pu résoudre à travers le ministre en charge de la Jeunesse la question du siège de la JCI Mali pour les 42 organisations locales et l’ensemble des membres de la Jci Mali», s’est réjoui Aboubacar Idrissa Dicko. L’édition de cette année avait pour thème : «Résilience communautaire : quel rôle pour la jeunesse malienne». Elle a réuni plus de 800 participants venues de l’intérieur du pays en plus de 29 autres de la sous-région et trois officiels internationaux.

Les trois jours de travaux ont permis de valider le rapport moral et financier 2021 et faire un diagnostic approfondi de la contribution des jeunes actifs à la paix et à la cohésion sociale au Mali.

À l’ouverture des travaux, le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne a indiqué que cette thématique cadre avec la vision du président de la Transition. Sous son leadership, a fait savoir Amadou Diarra Yalkouyé, le gouvernement est en train de mettre en place une nouvelle Politique nationale de la jeunesse qui sera bientôt adoptée au profit de toute la jeunesse malienne.

Amadou GUÉGUÉRÉ

Source : L’ESSOR

MaliwebSociété
Kalifa Diakité est le nouveau président national de la Jeune chambre internationale Mali (JCI-Mali) pour la mandature 2022, conformément à la philosophie de l’organisation : «Un homme-un an-un mandat».   Il succède à ce poste à Aboubacar Idrissa Dicko. Ainsi en a décidé la 26è Convention nationale de la JCI-Mali qui...