Les magistrats (SAM et SYLIMA) ont décidé de suspendre leur grève. L’information est tombée, hier, lundi, à l’issue d’une réunion du Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et le Syndicat Libre de la Magistrature (SYLIMA),  » cette décision s’explique par les efforts déployés par le Conseil National de Transition, à travers sa Commission des Lois qui, dans sa correspondance, en date du 28 novembre 2022, a assuré aux Syndicats de magistrats de tenir compte de leurs préoccupations, lors des séances d’écoute à venir sur le projet de loi controversé « , nous apprend le communiqué, tombé dans l’après-midi.

 

Toutefois, le syndicat prévient que  » La suspension, ainsi souverainement décidée, cessera de produire ses effets si d’aventure de nouvelles velléités étaient constatées dans le sens du bafouement de l’indépendance de la Magistrature. Cela conduirait à la reprise automatique du mouvement de grève sans le moindre préavis « .

Source :  L’INDEPENDANT