Le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme a procédé au démarrage, ce 28 juillet, de deux plateformes qui facilitent l’accès à la Justice, mais aussi l’assistance judiciaire dans notre pays qui a encore des efforts à fournir dans ce secteur. Il s’agit de l’Intranet et le portail web dudit ministère.

 

La cérémonie a été présidée par le Secrétaire général du ministre de la Justice, Boubacar Sidiki DIARRAH, qui avait à ses côtés le directeur de Mali Justice project (MJP), Jean LAVOIE, ainsi que de nombreux responsables des structures de la Justice du pays.

La réalisation de ces deux plateformes a été financée par l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) en faveur du ministère de la Justice dans l’optique de renforcer sa politique de communication interne et externe.

Ces deux plateformes digitales visent à renforcer la politique de communication interne et externe de l’institution. Ces interfaces vont non seulement favoriser la bonne compréhension des textes, mais aussi des codes en vigueur au Mali.

« Ce projet, dont les axes avaient été identifiés en fonction des priorités du Plan d’urgence et éventuellement de la loi de Programmation et d’Orientation du ministère de la Justice, était dès ses tout débuts basés sur une théorie du changement », a indiqué Jean LAVOIE.

Pour lui, cette théorie du changement se traduisait par l’amélioration de l’administration de la justice et du respect de l’état de droit, des institutions du secteur de la justice, de la confiance du public au gouvernement.

La première plateforme intranet servira à améliorer la politique de communication interne du Ministère. Ainsi, à travers cette infrastructure numérique, le personnel se verra instantanément informer sur les décisions et les orientations. Cette initiative va aussi accroître le sentiment d’appartenance et même davantage encourager la collaboration et la cohésion entre les différentes équipes de travail.

« L’intranet constituera un mécanisme d’échange en temps réel entre tous les décideurs du système et les intervenants sur le terrain des juridictions. Ce système permettra de rassembler, de communiquer, d’analyser et de mieux comprendre au quotidien les différentes directives ministérielles, et procédures, les textes de décrets ou projets de loi, les guides et instruments de formation », a ajouté M. LAVOIE.

Quant au portail web, il vise à rehausser le niveau d’accessibilité de l’information judiciaire par la population à travers des données fiables et de l’accès aux textes et lois à jour. Ce site web facilitera la prise en compte de toutes autres données pertinentes pour une meilleure compréhension et accessibilité à la justice, notamment sur les questions pratiques relatives aux procédures devant les juridictions civiles, pénales, administratives, commerciales, les références et commentaires de la doctrine malienne et droit comparé, les références et commentaires sur la jurisprudence et droit comparé.

« Je demeure convaincu que nous cons

Source : Info-Matin

MaliwebJustice
Le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme a procédé au démarrage, ce 28 juillet, de deux plateformes qui facilitent l’accès à la Justice, mais aussi l’assistance judiciaire dans notre pays qui a encore des efforts à fournir dans ce secteur. Il s’agit de l’Intranet et le...