En vue de mutualiser les efforts, le président de l’Appel Citoyen pour la Réussite de la Transition (ACRT PARTI FASO KA WÉLÉ), M. Issa Kaou N’Djim était, hier mardi 07 décembre 2021, au siège du Mouvement pour la Refondation du Mali (MOREMA) de Me Kassoum Tapo.

 Si d’aucuns pensaient qu’il s’agissait d’une rencontre entre l’avocat et son client, Me Kassoum Tapo a tenu à préciser que c’est une rencontre entre deux formations politiques, un mouvement politique et un parti politique du Mali. Il a rappelé qu’ils ont parlé du Mali, de la situation actuelle et de l’avenir de ce pays. Selon lui, ils ont aussi parlé de ce qu’ils peuvent faire ensemble en tant qu’acteurs politiques pour sortir de cette situation, pour réconforter la démocratie qui est aujourd’hui menacée, pour retrouver la place du Mali dans l’espace de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union Africaine et dans l’espace mondial. Aux dires de Me Tapo, il est évident qu’aujourd’hui notre pays ne peut pas vivre en marge du (…).

TOUGOUNA A. TRAORE

Source:NOUVEL HORIZON

MaliwebJustice
En vue de mutualiser les efforts, le président de l’Appel Citoyen pour la Réussite de la Transition (ACRT PARTI FASO KA WÉLÉ), M. Issa Kaou N’Djim était, hier mardi 07 décembre 2021, au siège du Mouvement pour la Refondation du Mali (MOREMA) de Me Kassoum Tapo.  Si d’aucuns pensaient qu’il...