Dans le cadre des enquêtes liées à la disparition présumée de notre confrère Birama Touré, le parquet de la Commune IV a placé hier jeudi, sous mandat de dépôt, l’ancien directeur général de la Sécurité d’Etat (S E). Le général Moussa Diawara est ainsi le premier écroué dans cette affaire. Il a passé sa première nuit de prison au Camp I de la gendarmerie.

Après le mandat d’arrêt international lancé il y a quelques jours contre Karim Kéita, le fils de l’ancien Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, le procureur de République près le tribunal de grande instance de la Commune IV, Idrissa H. Touré vient de donner une autre évolution à ce dossier vieux de plus 6 ans. Il s’agit de la toute première arrestation d’un élément lié et de surtout un haut gradé de l’armée à cette affaire de présumé assassinat. Le général Moussa Diawara ex-DG de la S E dont le nom a été plusieurs fois évoqué pour avoir gardé dans ses locaux Birama Touré, dort depuis hier nuit au Camp I de la gendarmerie.

Il a été écroué par le doyen des juges d’instruction de la Commune IV hier jeudi, pour « complicités d’enlèvements, de séquestration, de tortures ».

En plus de ce placement sous mandat de dépôt Amadou Coulibaly, juge d’instruction au tribunal de grande instance de la Commune IV, a envoyé en prison 6 policiers de la Brigade anti criminalité (Bac). Ces jeunes policiers sont aussi inculpés dans les événements au cours desquels,  Abdoulaye Kéita dit Thiam, une jeune de Lafiabougou en Commune IV a été tué par balles.

A. Dicko 

Source: 30MInutes

MaliwebJustice
Dans le cadre des enquêtes liées à la disparition présumée de notre confrère Birama Touré, le parquet de la Commune IV a placé hier jeudi, sous mandat de dépôt, l’ancien directeur général de la Sécurité d’Etat (S E). Le général Moussa Diawara est ainsi le premier écroué dans cette...